Alpine a choisi ses pilotes pour se frotter à l'Hypercar

Nicolas Lapierre et Matthieu Vaxiviere rejoignent André Negrão chez Alpine pour le FIA WEC et les 24 Heures du Mans.

Alpine a choisi ses pilotes pour se frotter à l'Hypercar

La liste des engagés en WEC pour la saison 2021 avait livré un premier élément de réponse la semaine dernière, mais deux noms manquaient encore à l'appel. Cette fois-ci, l'équipage d'Alpine pour le championnat et les 24 Heures du Mans est définitivement bouclé. Pour son arrivée dans la catégorie reine de l'Endurance, désormais baptisée Hypercar, mais avec un prototype LMP1 tel qu'encore accepté cette année, la marque française a fait son choix.

Un choix qui allie stabilité, expérience et jeunesse. André Negrão, déjà présent au sein de l'équipe ces dernières années en LMP2, reste sous les couleurs tricolores, rejoint par deux pilotes français. Nicolas Lapierre fait son grand retour dans le team, lui qui a connu les succès de catégorie dans la Sarthe avec Alpine. À ses cotés l'on retrouvera Matthieu Vaxiviere, qui poursuit ainsi son ascension en Endurance, entamée il y a quelques années déjà.

"Nous présentons aujourd’hui un nouveau trio de pilotes à la hauteur du challenge qu’Alpine souhaite relever dans la catégorie Hypercar", souligne Philippe Sinault, directeur de l'équipe Alpine en Endurance. "Notre choix s’est porté sur des pilotes qui se complètent en matière d’expérience, et dont la personnalité doit garantir un esprit de cohésion en toutes circonstances. Si Nicolas et André se connaissent bien et ont démontré leur capacité à travailler ensemble en privilégiant l’équipe, le choix de Matthieu Vaxiviere s’est vite imposé tant ses qualités humaines et sa pointe de vitesse sont reconnues au sein du paddock. Je peux vous assurer que nos trois pilotes sont motivés comme jamais pour faire briller les couleurs d’Alpine dès les premiers tours de roues de l’A480 en championnat FIA WEC."

Lire aussi :

Alpine sera en piste avec ses trois pilotes les 30 et 31 mars sur le circuit de Portimão, au Portugal, pour le Prologue officiel du FIA WEC, avant de disputer la première course le 4 avril sur ce même tracé. L'A480 sera basée sur un châssis LMP1 conçu par Oreca, exploité ces dernières années par Rebellion Racing.

"Je suis très heureux qu’Alpine ait décidé d’intégrer la catégorie reine du Championnat du monde d’Endurance", se réjouit Nicolas Lapierre. "C’est une catégorie que je connais bien pour avoir disputé cinq saisons à me battre pour des podiums au classement général sur les circuits du monde entier. L’équipe Alpine est sans hésitation une famille avec laquelle j’ai remporté mes plus beaux succès depuis la saison 2016 en WEC, et je n’ai aucune inquiétude sur le fait que Philippe Sinault et les membres de son équipe sauront préparer une auto nous permettant de jouer les premiers rôles dès les premières courses de la saison"

Alpine se frottera aux Hypercar de Toyota et Glickenhaus dans cette nouvelle catégorie. Une Balance de Performance (BoP) sera introduite pour équilibrer les performances entre les trois machines.

partages
commentaires
Acura rejoint Audi et Porsche en LMDh

Article précédent

Acura rejoint Audi et Porsche en LMDh

Article suivant

Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance

Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 Heures du Mans , WEC
Pilotes Nicolas Lapierre , André Negrao , Matthieu Vaxiviere
Équipes Alpine
Auteur Basile Davoine
Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ? Prime

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Alors que les discussions sont en cours pour la prochaine formule moteur de la F1 au-delà de l'horizon 2025, la question de l'orientation à long terme se pose, avec deux options principales évoquées jusqu'ici.

Formule 1
1 févr. 2021
Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer Prime

Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer

La catégorie GTE donne le sentiment de s'effondrer comme un château de cartes, et le WEC va devoir réagir. Trois scénarios peuvent être imaginés pour l'avenir du GT en Championnat du monde d'Endurance et aux 24 Heures du Mans. Les voici.

24 Heures du Mans
30 janv. 2021