Neuville : "Ce rallye est loin d'être terminé !"

Leader avant la dernière étape avec une avance conséquente sur Sébastien Ogier, Thierry Neuville, qui a déjà perdu deux rallyes alors qu'il menait largement depuis le début de saison, dit ne rien tenir pour acquis.

À la limite partout, tout le temps, de son propre aveu, vendredi avec une Hyundai au comportement pas facile, Thierry Neuville admettait lui-même devoir se calmer au terme de la première étape. Ce n'est apparemment pas ce qu'il a fait samedi matin, remportant les deux spéciales de la première boucle, la différence étant que le travail de l'équipe sur les différentiels, les suspensions et le set-up général de la voiture avait porté ses fruits. Ainsi le Belge prit-il le dessus sur Sébastien Ogier à l'arrivée de l'ES6 et du même coup la tête du rallye en profitant de l'abandon de Kris Meeke.

"Une journée fantastique pour nous, et un vrai retournement par rapport aux spéciales de vendredi", se réjouit le Belge. "L'équipe a travaillé très dur pour améliorer les set-up de la voiture avant les boucles d'aujourd'hui, et la tenue de route était bien meilleure. Je me sentais plus en confiance pour attaquer et pouvais négocier plus vite les virages. Signer deux victoires en spéciale dans la première boucle nous a fait plaisir et on a fini fort avec un autre meilleur temps cet après-midi."

Neuville n'a en effet laissé filer que l'ES7, soit le second passage dans une longue spéciale de près de 50 kilomètres, ne la terminant toutefois qu'à six secondes de Sébastien Ogier et une de Jari-Matti Latvala, auteur du deuxième chrono, après avoir commis une petite faute dans une épingle.

"À part ce petit tête-à-queue dans l'ES7, on a eu une journée pratiquement parfaite", insiste-t-il. "Mais on ne tient rien pour acquis, même avec un avantage de 39 secondes sur Sébastien Ogier. On a une très longue spéciale pour commencer dimanche, donc ce rallye est loin d'être terminé ! Être en tête à la fin de l'avant-dernier jour, cependant, est un pas important qui nous rapproche de notre objectif."

On se souvient qu'au Monte-Carlo et en Suède, lors des deux premières manches du championnat, le Belge menait avec une avance à peu près équivalente avant de partir deux fois à la faute. Il ne lui reste qu'un peu moins de 65 kilomètres pour faire de Hyundai la quatrième marque victorieuse en autant de rallye cette saison après Ford avec M-Sport, puis Toyota et Citroën.

Sordo sur le podium provisoire

Du côté des autres pilotes Hyundai, Dani Sordo occupe la troisième place, à 18"8 d'Ogier et 11"7 devant Latvala, après avoir lui aussi trouvé sa voiture beaucoup plus efficace et à son goût le matin mais déploré de ne pas être parvenu à signer d'aussi bons chronos l'après-midi. Quant à Hayden Paddon, toujours pas très copain avec l'asphalte ou en tout cas le Tour de Corse, même s'il a dit apprécier les spéciales de ce samedi, il pointe à la sixième place et ne pense logiquement pas être en mesure d'aller chercher Craig Breen qui le devance de 31"6 sur sa Citroën.

La dernière étape débutera dimanche à 8h38 par une spéciale de 53,78 km, la plus longue du rallye, avant la Power Stage à partir de 12h18. Elle seront à suivre en direct écrit sur Motorsport.com.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Événement Tour de Corse
Pilotes Thierry Neuville
Équipes Hyundai Motorsport
Type d'article Réactions
Tags rallye de france, wrc