Encore du travail pour Ducati après une première journée mitigée

Au terme de la première journée d'essais à Donington, les deux Ducati officielles pointent leur museau derrière le mur de Kawasaki qui s'est emparé des commandes du classement.

Melandri devant Davies en première séance, Davies devant Melandri dans la seconde, les deux hommes ont joué au chat et à la souris durant les deux heures de roulages. Distancé de deux dixièmes par son coéquipier en EL1, le Gallois a refait son retard dans l'après-midi, où leur meilleur temps a été quasi identique, à 22 millièmes près, mais c'est l'Italien qui a gardé l'avantage grâce à sa performance du matin. Au cumul des deux séances, ils n'ont que 14 et 27 millièmes de retard l'un et l'autre sur Leon Haslam, troisième homme surprise de cette journée.

L'avance de plus de quatre dixièmes prise par les Kawasaki officielles oblige cependant les Rouges à multiplier les efforts pour avoir une carte à jouer en course, cet après-midi, et ce alors que les deux pilotes dressent des bilans pour l'heure mitigés.

"Ça a été une bonne journée pour moi", commente Marco Melandri auprès du site officiel du WSBK. "Ma Panigale a tout de suite bien fonctionné, on a fait une très bonne première séance. Dans l'après-midi on a testé plusieurs directions à prendre en matière de set-up et on a trouvé certains choses qui sont bonnes et d'autres qui n'allaient pas trop. [Samedi] on doit essayer de réunir les bonnes pièces du puzzle pour obtenir un bon compromis et être le plus rapide possible. Ce sera une course difficile, avec beaucoup de pilotes rapides sur une piste sur laquelle on peut facilement partir à la faute, mais je me sens bien et je suis certain que ce sera une belle course."

"Comme ci, comme ça", juge pour sa part Chaz Davies. "Je ne dirais pas que la journée a été géniale, ça n'a clairement pas été le cas, mais on n'est pas trop loin, les chronos sont assez proches. Il faut juste qu'on travaille un peu sur la stabilité, pour essayer d'améliorer mon feeling et voir si le package peut m'aider à prendre des trajectoires légèrement différentes. Je crois que c'est ce sur quoi j'ai besoin de travailler."

Le Gallois compte par ailleurs sur un moteur plus frais pour donner aujourd'hui un peu de boost à sa performance : "On va essayer de régler l'équilibre du châssis et travailler sur certaines choses d'électronique, et puis on aura un moteur beaucoup plus frais alors j'espère que cela nous rapporter quelques dixièmes."

Une piste en mauvais état

Les deux pilotes Ducati s'accordent également sur un autre point : l'état de la piste, jugé bien trop imparfait. "Je ne venais pas ici depuis 2014 et la piste est en très mauvais état, elle est très bosselée. Je ne m'attendais pas à un tel changement en trois ans", reconnaît Melandri, vainqueur ici-même en 2012.

"Là où la piste a été resurfacée, c'est mieux, mais le problème se situe là où le nouvel asphalte commence, à la jointure, où il y a d'assez grosses bosses", renchérit Davies. "Les jointures avec les vibreurs, les vibreurs eux-mêmes… Je crois que sur les dix dernières années, il a été fait un peu ici et un peu là, et qu'il faudrait qu'ils recommencent tout à zéro."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Donington
Sous-évènement Vendredi - Essais Libres
Circuit Donington Park
Pilotes Marco Melandri , Chaz Davies
Équipes Ducati Team
Type d'article Réactions