Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
31 jours
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
Événement terminé
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Toyota : L'intrépidité d'Alonso est un facteur de risque

partages
commentaires
Toyota : L'intrépidité d'Alonso est un facteur de risque
Par :
5 nov. 2019 à 17:14

L'adaptation de Fernando Alonso au rallye-raid a jusqu'ici été "meilleure que prévue", selon le responsable de Toyota Gazoo Racing South Africa.

En préparation pour le Dakar 2020 qu'il disputera avec Toyota, le double Champion du monde de F1 a pris part au Rallye du Maroc en octobre et sera présent cette semaine lors de l'Ula Neom Rally, épreuve qui se déroule dans le désert saoudien, pour se familiariser avec le pays qui accueillera le Dakar en janvier. S'exprimant devant une sélection de médias comprenant Motorsport.com, Glyn Hall, le responsable de Toyota Gazoo Racing en Afrique du Sud, a affirmé que les progrès de l'Espagnol au volant du Hilux 4x4 depuis son test de Namibie en août avaient jusqu'ici été impressionnants.

"Le plan s'est mieux passé que prévu, mais il n'y a aucun manuel pour dire comment guider des pilotes d'une discipline à une autre totalement différente. Nous n'avions pas d'expérience au-delà de celle de Giniel [de Villiers] qui était un quadruple champion de tourisme [en Afrique du Sud] et qui a terminé cinquième de son premier Dakar [en 2003, avec Nissan], donc nous savons que c'est possible."

Lire aussi :

"Fernando est arrivé avec zéro expérience sur terre et nous l'avons exposé à tous les différents types de terrain que l'on peut trouver. En plus, nous avons limité l'entraînement à un maximum de quatre jours à la fois, parce que plus pourrait être trop. La différence est incroyable, il était très impressionné par la solidité de nos voitures. Quand il a piloté avec Giniel, il n'arrivait pas à croire à quel point il respectait peu la voiture. Il a appris [à Alonso] beaucoup de choses en Namibie et la courbe d'apprentissage lors de ces trois journées a été immense."

Hall a toutefois reconnu que l'approche intrépide d'Alonso au volant, surtout dans des zones où il y a des obstacles imprévisibles, pourrait poser des problèmes à Toyota. "La meilleure chose, c'est qu'après le tonneau lors de sa première épreuve, qui était malheureux et fait partie de la discipline, sa motivation est restée très importante."

"Pour moi, le plus gros problème c'est que Fernando n'a pas peur. Il est très courageux, aucun problème sur la vitesse, mais cela ajoute un autre élément de risque pour nous. Dans les 60 km du Prologue, il a la vitesse pour gagner, donc ce n'est pas un problème. [Le problème] c'est l'expérience et la connaissance de la façon d'évaluer le rythme auquel vous devez aller toute la journée."

#314 Toyota Gazoo Racing Toyota Hilux: Fernando Alonso

Article suivant
Alonso relève le défi : il sera sur le Dakar 2020 !

Article précédent

Alonso relève le défi : il sera sur le Dakar 2020 !

Article suivant

Alonso doit "trouver le rythme"en Arabie saoudite

Alonso doit "trouver le rythme"en Arabie saoudite
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Dakar
Pilotes Fernando Alonso Boutique
Équipes Toyota Racing
Auteur Fabien Gaillard