Affaire Racing Point : Ferrari pose ses conditions

La Scuderia Ferrari a fait un premier pas vers un possible retrait de son appel dans l'affaire Racing Point.

Affaire Racing Point : Ferrari pose ses conditions

Ferrari maintient pour le moment son appel dans l'affaire Racing Point, mais n'exclut pas de le retirer si la FIA propose une version clarifiée et définitive de la réglementation pour 2021. Le mois dernier, Racing Point a écopé de 15 points de pénalité au championnat constructeurs ainsi que de 400 000 € d'amende, les commissaires estimant que le processus de conception de ses écopes de freins, inspirées par Mercedes, n'était pas conforme aux textes de 2020. En revanche, les pièces peuvent continuer d'être utilisées sur la monoplace rose chaque week-end de Grand Prix, sans que cela ne soit sanctionné au-delà d'une simple réprimande. 

Lire aussi :

Dans la foulée du verdict, plusieurs écuries ont d'abord confié leur intention de faire appel, avant que McLaren, Williams et Renault ne fassent finalement machine arrière. Aujourd'hui, il n'y a plus que Ferrari qui conteste encore le fond du dossier en appel. Un appel qu'a également formulé Racing Point à l'encontre de la sanction qui lui est infligée.

Réagissant à cette affaire qui agite le paddock depuis le début de l'année au sujet de la copie entre écuries, la FIA a promis de modifier la réglementation pour interdire certaines pratiques, notamment la rétro-ingénierie à partir de photographies. Le processus – qui a donc convaincu McLaren, Renault et Williams – est encore en cours, avant d'être soumis à la ratification du Conseil Mondial du Sport Automobile. Une fois le texte approuvé, Ferrari pourrait retirer son appel. 

"Nous avons confirmé notre appel de la décision des commissaires lors des derniers Grands Prix", explique Mattia Binotto, directeur de Ferrari. "La raison à cela est que nous sommes pleinement convaincus que ce que Racing Point a fait cette saison n'est pas correct. Nous pensons que cela va à l'encontre du principe de notre sport, et que ça ne peut plus se produire à l'avenir. À cet égard, nous demandons de la clarté de la part de la FIA. Si la réglementation est mise en place, ou qu'il y a une directive technique pour l'avenir qui nous permet d'être quasiment certains qu'il sera impossible de copier, nous sommes prêts à retirer notre appel."

Pour Ferrari, le problème n'est pas d'essayer d'imiter une écurie mais provient du fait d'utiliser la même propriété intellectuelle. Le constructeur italien veut absolument que cette possibilité soit écartée.

"Observer les concurrents, essayer de comprendre ce qu'ils font, étudier leur voiture, ça fait partie de l'Histoire de la F1", assure-t-il. "Je ne vois rien de mal à ça. Je crois que copier un design complet est quelque chose de différent, car il s'agit de propriété intellectuelle. Si j'étais Mercedes, j'aurais porté réclamation en voyant que quelqu'un m'avait copié. Prendre des photos, ça s'est toujours fait, je ne vois rien de mal là-dedans."

partages
commentaires
Alpine et la F1 : la stratégie "sera décidée par le PDG" de Renault

Article précédent

Alpine et la F1 : la stratégie "sera décidée par le PDG" de Renault

Article suivant

Dorilton Capital voulait garder Claire Williams

Dorilton Capital voulait garder Claire Williams
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Ferrari
Auteur Basile Davoine
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021