Formule 1
03 juil.
Événement terminé
10 juil.
Événement terminé
17 juil.
Événement terminé
07 août
Course dans
10 Heures
:
23 Minutes
:
57 Secondes
04 sept.
EL1 dans
26 jours
11 sept.
Prochain événement dans
32 jours
25 sept.
EL1 dans
47 jours
C
GP de l'Eifel
09 oct.
Prochain événement dans
60 jours
23 oct.
Prochain événement dans
74 jours
31 oct.
Prochain événement dans
82 jours
Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Ce que les ailerons avant 2020 nous disent sur chaque équipe

partages
commentaires
Ce que les ailerons avant 2020 nous disent sur chaque équipe
Par :
Co-auteur: Matt Somerfield
7 mai 2020 à 06:45

Un nouveau package réglementaire introduit l'an passé a conduit à des designs différents d'ailerons avant, les écuries de pointe s'orientant vers des solutions très variées. Après une année complète de développement, penchons-nous sur les leçons que nous en avons apprises.

Les modifications réglementaires radicales conduisent habituellement à une divergence des solutions, car chacune des écuries doit aller dans sa propre direction. Cependant, avec le temps, nous voyons en général une convergence vers celle qui offre la meilleure performance globale.

Grâce aux illustrations de Giorgio Piola, nous pouvons plonger dans la façon dont les écuries ont adapté le design de leur aileron avant et de leur nez pour retrouver de l'appui perdu et réduire la traînée naturellement créée par l'introduction de ces nouvelles règles.

Lire aussi :

Haas

Haas VF-19 front wing detail

Aileron avant de la Haas VF-19

Cette illustration nous montre une comparaison entre l'aileron 2019 et son prédécesseur, les changements réglementaires ayant rendu illégaux les éléments supérieurs de la cascade et simplifié l'aileron lui-même, n'autorisant plus que cinq éléments différents au total.

Cela a évidemment forcé les écuries à chercher des moyens pour retrouver de l'appui et le conditionnement du flux d'air d'avant. Dans le cas de Haas, l'équipe a opté pour une solution déchargée, où les flaps courbés rencontrent la plaque d'extrémité afin de diriger plus d'air autour du pneu et de mieux gérer les turbulences qu'il crée.

Haas F1 Team VF-19 and Ferrari SF90 front wing detail comparison

Comparaison des ailerons avant de la Haas VF-19 et de la Ferrari SF90

Une évolution arrivée plus tard dans la saison a vu Haas suivre une tendance consistant à retirer un coin de la plaque d'extrémité afin de modifier le vortex à cet endroit.

Alfa Romeo

Alfa Romeo Racing C38 front wing detail

Aileron avant de l'Alfa Romeo Racing C38

Alfa Romeo a été l'une des écuries les plus agressives de la grille 2019 concernant la direction empruntée pour son aileron avant, présentent la solution la plus "déchargée".

La séparation entre la section intérieure qui génère de l'appui et la portion externe déchargée est très visible, donnant une apparence moins finie que pour les rivaux les plus huppés.

Lire aussi :

Alfa Romeo C38 endplate design, Austrian Grand Prix
Alfa Romeo C38 endplate design, German Grand Prix

Pendant la saison, Alfa Romeo a concentré ses efforts sur le design du plateau externe, la version standard (ci-dessus à gauche) aperçue au GP d'Autriche ne disposant pas de l'ailette vue à partir de Silverstone et légèrement modifiée à Hockenheim (ci-dessus à droite).

Alfa Romeo Racing C38, front wing and nose
Alfa Romeo C38, front wing

Aidant l'aileron avant dans son rôle de génération d'appui et de conditionneur de flux d'air, le nez est devenu un facteur important pour toutes les écuries.

De ce côté-là, la solution de la cape, d'abord introduite par Mercedes en 2017, est presque devenue obligatoire, les équipes l'utilisant comme un moyen de contrôler le flux d'air environnant mais également pour ajouter de l'appui à l'avant.

Alfa a introduit sa cape au GP de Grande-Bretagne (ci-dessus à gauche) et l'a modifiée plus tard dans la saison au GP de Singapour (ci-dessus à droite).

Alfa Romeo Racing C39 front wing nose
Alfa Romeo Racing C39 front nose

Alfa Romeo s'est tenue à cette solution pour 2020, tout en adoucissant la transition afin de ne pas avoir deux sections nettement séparées. Au lieu de cela, la transition est plus proche de ce qui existe ailleurs sur la grille.

Un autre changement a été fait sur le bout du nez, avec une version stylisée de la grille Alfa classique, en lieu et place de la forme rectangulaire plus simple de la saison passée.

Le jour où Senna ne s'est pas qualifié pour un Grand Prix

Article précédent

Le jour où Senna ne s'est pas qualifié pour un Grand Prix

Article suivant

Après son test avec Ferrari, Kvyat voulait "revenir à tout prix" en F1

Après son test avec Ferrari, Kvyat voulait "revenir à tout prix" en F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Haas F1 Team , Alfa Romeo
Auteur Giorgio Piola