Après son test avec Ferrari, Kvyat voulait "revenir à tout prix" en F1

Aujourd'hui pilote AlphaTauri, Daniil Kvyat a révélé que son test de 2018 avec Ferrari du côté de Fiorano a joué un rôle essentiel dans son retour en Formule 1.

Après son test avec Ferrari, Kvyat voulait "revenir à tout prix" en F1

Après une saison 2017 très difficile, qui suivait elle-même une année 2016 compliquée sur le plan mental par sa rétrogradation chez Toro Rosso au bout de quatre Grands Prix, Daniil Kvyat avait été remercié du programme Red Bull quelques épreuves avant la fin de la campagne. Il avait par la suite rebondi chez Ferrari en tant que pilote de développement pour la saison 2018. Un peu à la surprise générale, le Russe fut rappelé par Helmut Marko, le conseiller en charge de la filière des jeunes pilotes du géant autrichien de la boisson énergisante, qui l'aligna l'an passé chez Toro Rosso (depuis devenu AlphaTauri) aux côtés du débutant Alexander Albon, puis de Pierre Gasly en fin d'exercice.

Lire aussi :

Dans le cadre de son rôle chez la Scuderia Ferrari, Kvyat avait eu l'opportunité de réaliser un test Pirelli sur piste humide en avril 2018 sur le tracé de Fiorano. Ce roulage, effectué au volant de la SF71H, l'a beaucoup impressionné et lui a fait comprendre qu'il devait se battre pour revenir dans la discipline reine. "C'était très émouvant pour moi, parce que c'était une Ferrari, à Fiorano", a-t-il expliqué dans le podcast de la F1, Beyond the Grid.

"C'était vraiment cool. Je n'avais rien piloté depuis six mois à peu près, et j'ai beaucoup aimé. Ce jour-là, j'ai compris que je voulais revenir à tout prix en Formule 1, car c'était ce que je voulais faire, c'est ce dans quoi je suis le meilleur. Également, ce test était très solide, très régulier et avec des bons temps au tour. Tout le monde était assez content."

Un test concluant mais qui a suscité chez Kvyat de la nervosité, en dépit de ses quatre saisons d'expérience en F1 à l'époque. "Je me souviens que j'étais très nerveux au petit déjeuner. Je me suis dit : 'OK, essaie juste de ne pas partir en tête-à-queue dans le tour de sortie', parce que je n'avais pas piloté de voiture depuis un moment et j'étais un peu inquiet. Mais par chance, j'ai pris la piste et j'ai commencé à freiner de plus en plus tard, et ça allait."

Daniil Kvyat, Ferrari SF71H

Revenant sur son éviction du programme Red Bull puis sur les mois loin des grilles de F1, Kvyat pense que le rôle de pilote de développement occupé à Maranello a été "très important" pour sa reconstruction personnelle. "Je sentais que j'avais besoin de cette pause après des moments pas faciles. D'une certaine manière, c'était très agréable de passer du temps à la maison, de juste s'entraîner pour se vider la tête et parfois de ne rien faire."

"En tant que pilote de développement pour Ferrari et parce que j'aime beaucoup les équipes italiennes, j'avais quand même un travail que dans un sens j'appréciais. Ferrari a une immense histoire. Ce n'était pas le travail que je voulais, mais j'avais le sentiment de donner des résultats à l’équipe et d'aider au développement de la voiture. Ils voyaient que je faisais de mon mieux pour eux et ce travail était d'une certaine manière satisfaisant."

partages
commentaires
Ce que les ailerons avant 2020 nous disent sur chaque équipe
Article précédent

Ce que les ailerons avant 2020 nous disent sur chaque équipe

Article suivant

Sergio Agüero rejoint six pilotes de F1 au Virtual GP d'Espagne

Sergio Agüero rejoint six pilotes de F1 au Virtual GP d'Espagne
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021