Alonso redécouvre la Renault R25 : "Une machine parfaite pour moi"

Depuis vendredi, Fernando Alonso arpente le circuit de Yas Marina à bord de la Renault R25 avec laquelle il a décroché le titre mondial en 2005. En marge du Grand Prix d'Abu Dhabi, le double Champion du monde fait des émules et titille la nostalgie de tous.

Alonso redécouvre la Renault R25 : "Une machine parfaite pour moi"

Lire aussi :

Fernando, la voiture vous semble-t-elle toujours aussi bonne qu'elle l'a été ?

Elle est incroyable. Franchement, je ne peux pas aller doucement avec cette voiture. À chaque fois que je suis dans ce cockpit, avec tous les souvenirs qui reviennent, ça devient naturel de piloter vite. Ressentir la vitesse est incroyable. Je sais que c'est une vieille voiture, mais c'est une machine parfaite pour moi.

Avez-vous abordé la journée d'aujourd'hui comme des qualifications ?

Oui, je suis allé un peu plus vite avec le pneu tendre. Je crois que nous étions sous les 1'40, et je crois que le meilleur tour en course l'an dernier était 1'39"3. Nous étions dans le même chrono que ces voitures [actuelles] en conditions de course, c'est assez incroyable. Ça va très vite. Le son est fantastique. Derrière le volant, on ressent les vibrations, on ressent tout. C'est une voiture très légère, donc on ressent tous les mouvements. Ce sont des sensations incroyables. J'en souris encore. Je porte un masque mais j'ai probablement le sourire jusqu'à 2021.

Quelle est votre réaction devant toute cette pitlane qui applaudit ?

Franchement, c'est quelque chose qui nous manque, pas seulement aux fans mais à tout le monde dans le paddock : le son nous manque, la F1 dont nous sommes tombés amoureux quand nous étions enfants et que nous regardions à la télévision nous manque. Alors voir cette voiture sur ce circuit, je crois que c'est particulier pour tout le monde dans le paddock. C'était chouette de saluer tout le monde et pas seulement les mécaniciens Renault : tout le monde est sorti dans la pitlane. C'est un bel état d'esprit de voir ce genre de technologie, cette ère qui d'une certaine manière nous unit tous.

À quoi faut-il s'attendre demain ?

Ce seront les cinq derniers tours. Je profiterai de chaque virage, de chaque instant, et c'est un souvenir que je garderai dans mon cœur, un hommage à cette voiture, à Renault, à ce que la marque a fait en Formule 1 et aussi en sport automobile. Ce sera une journée émouvante.

En images : le roulage de samedi avec la R25

1/21

Photo de: Renault Sport

2/21

Photo de: Renault Sport

3/21

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

4/21

Photo de: Charles Coates / Motorsport Images

5/21

Photo de: Charles Coates / Motorsport Images

6/21

Photo de: Charles Coates / Motorsport Images

7/21

Photo de: Charles Coates / Motorsport Images

8/21

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

9/21

Photo de: Charles Coates / Motorsport Images

10/21

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

11/21

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

12/21

Photo de: Charles Coates / Motorsport Images

13/21

Photo de: Charles Coates / Motorsport Images

14/21

Photo de: Charles Coates / Motorsport Images

15/21

Photo de: Charles Coates / Motorsport Images

16/21

Photo de: Charles Coates / Motorsport Images

17/21

Photo de: Renault Sport

18/21

Photo de: Renault Sport

19/21

Photo de: Renault Sport

20/21

Photo de: Renault Sport

21/21

Photo de: Renault Sport

partages
commentaires
Mick Schumacher : "Si l'on est en dessous, il faut travailler plus"

Article précédent

Mick Schumacher : "Si l'on est en dessous, il faut travailler plus"

Article suivant

Leclerc déçu de son résultat après avoir été 3e en Q1

Leclerc déçu de son résultat après avoir été 3e en Q1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Abu Dhabi
Lieu Yas Marina Circuit
Pilotes Fernando Alonso
Équipes Renault F1 Team
Auteur Basile Davoine
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021
L'excessive et vaine croisade de Ricciardo sur les crashs en F1 Prime

L'excessive et vaine croisade de Ricciardo sur les crashs en F1

Daniel Ricciardo a été parmi les pilotes les plus virulents ces derniers mois pour dénoncer l'exploitation, selon lui à outrance, des images des accidents par la Formule 1. Une vision des choses compréhensible bien qu'excessive et vaine.

Formule 1
10 avr. 2021
Entretien - Les ambitions de titre de Max Verstappen Prime

Entretien - Les ambitions de titre de Max Verstappen

Juste avant de jouer la victoire au Grand Prix de Bahreïn avec une Red Bull finalement dominatrice, Max Verstappen a accordé une longue interview à Motorsport.com. Ses progrès depuis ses débuts, ses espoirs pour la saison à venir, la fin du règne de Hamilton... il s'est confié sur ces sujets en détail.

Formule 1
8 avr. 2021