Faire rouler Alonso en EL1 n'est "pas le plan" de Renault

Cyril Abiteboul assure que Renault ne prévoit pas de laisser Fernando Alonso rouler lors de séances d'essais libres cette année, jugeant qu'il n'en a pas besoin.

Faire rouler Alonso en EL1 n'est "pas le plan" de Renault

La nouvelle du retour de Fernando Alonso chez Renault en 2021 a fait apparaître l'hypothèse d'une arrivée anticipée de l'Espagnol dans l'équipe, notamment via la participation à des séances d'essais libres, qui lui permettraient de se remettre dans le bain après deux saisons sans beaucoup de roulage. Mais Cyril Abiteboul, le directeur de Renault F1 Team, n'envisage pas de confier une des R.S.20 à Alonso durant les week-ends de compétition cette année.

"Je ne pense pas qu'il ait besoin d'essais libres pour se familiariser avec les procédures dans une voiture de course, ou dans une F1", a déclaré Abiteboul. "Je ne pense pas qu'il en ait besoin, ça n'est pas le plan. Nous verrons s'il y a des opportunités évidentes. Nous avons toujours la possibilité de le faire rouler dans une monoplace de 2018. Une nouvelle fois pour être [clair], nous n'avons pas de plan précis. Mais en ce qui concerne les EL1, non, je ne pense pas que ce soit un investissement nécessaire."

Lire aussi :

Alonso n'a plus travaillé avec Renault depuis 2009, et le personnel a énormément évolué avec plusieurs années sous l'identité Lotus. Cyril Abiteboul veut profiter de la signature anticipée du double Champion du monde pour qu'il ait le temps d'aller à Enstone et Viry-Châtillon afin de s'habituer au fonctionnement des divers départements de l'équipe. En se donnant les moyens de faire cela, le directeur de Renault espère aussi qu'Alonso aura l'occasion de s'établir rapidement comme un meneur au sein de la structure.

"Il viendra à l'usine pour rencontrer l'équipe. C'est une bonne occasion de prévoir du temps à l'avance avant l'année prochaine pour se familiariser avec l'équipe, avec la manière dont nous travaillons. Il représentera un élan supplémentaire pour la motivation des employés. Beaucoup des gens qui nous ont rejoints, en particulier à Enstone, étaient peut-être encore étudiants, voire à l'école, lorsque Fernando a gagné son premier titre avec nous. Ils pourront être exposés à sa personnalité et à sa culture de la performance et de la victoire, cette culture du succès est quelque chose qui peut venir de Fernando."

partages
commentaires
Wolff : Le DAS ne change pas la donne pour Mercedes

Article précédent

Wolff : Le DAS ne change pas la donne pour Mercedes

Article suivant

Pourquoi les Mercedes noires ne surchauffent pas

Pourquoi les Mercedes noires ne surchauffent pas
Charger les commentaires
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021