Alonso "un peu triste" d'avoir privé Russell d'un point

Fernando Alonso est allé chercher le point de la dixième place en Autriche, au détriment de George Russell.

Alonso "un peu triste" d'avoir privé Russell d'un point

Au terme d'un week-end rendu frustrant par l'incident survenu en qualifications samedi, Fernando Alonso est tout de même parvenu à arracher un point au Grand Prix d'Autriche pour prolonger sa série d'arrivées dans le top 10. Le double Champion du monde est remonté depuis la 14e position sur la grille de départ avant de cueillir George Russell en fin de course, privant du même coup le Britannique de son premier point sous les couleurs de Williams, après lequel il court depuis des mois.

Alonso a dû se montrer patient derrière le Britannique, qui a fait preuve d'une belle défense, notamment au virage 4 ou encore au virage 6 lorsque les deux hommes se sont retrouvés côte à côte. Le pilote Alpine a finalement trouvé l'ouverture à moins de dix tours du drapeau à damier. S'il a fait preuve de la ténacité qu'on lui connaît et a pu concrétiser sa belle performance en entrant dans les points, Alonso admet avoir ressenti une certaine tristesse en privant Russell d'un bon résultat.

"C'était très intense, malheureusement pour un point seulement, mais c'était comme si on était dans le dernier tour du championnat pour nous", confie Alonso. "Ce point, c'était de l'or pour lui comme pour nous, après être partis 14e. C'était chouette. Dans un sens, lorsque j'ai vu que c'était George, je me suis senti un peu triste que cette bataille se déroule contre lui. Je pense qu'il aura l'opportunité de monter sur le podium et de se battre pour des victoires à l'avenir, s'il va chez Mercedes. J'ai pris du plaisir. Marquer un point en partant 14e n'était pas prévu, car nos simulations étaient un peu plus pessimistes que la dixième place."

"Le rythme était très bon en course. Ce n'est pas seulement hier [samedi] que la voiture était performante. Elle l'était aussi aujourd'hui, donc tout le week-end, et pour différentes raisons nous étions plus compétitifs. En partant de notre réelle position en qualifications, je pense que la cinquième ou la sixième place était possible."

Lire aussi :

Samedi, les qualifications d'Alonso s'étaient terminées prématurément, dès la Q2, après avoir subi une gêne de Sebastian Vettel au moment crucial, engendrant d'ailleurs une pénalité de trois places sur la grille à l'encontre de l'Allemand. Du côté d'Alpine, le bilan est somme toute similaire à celui du week-end précédent, avec un compteur qui stagne au championnat et une dynamique très opposée entre les deux côtés du garage, puisqu'Esteban Ocon a une nouvelle fois énormément souffert.

"Compte tenu des circonstances, cette dixième place est un résultat correct tant cela s’annonçait difficile de marquer des points en partant 14e et 17e", résume Marcin Budkowski, directeur exécutif d'Alpine. "Esteban a été pris en sandwich au troisième virage dès le premier tour et la casse de sa suspension l’a contraint à l’abandon. Nous avons très bien exécuté la stratégie à un seul arrêt avec un pit-stop parfaitement exécuté et deux bons relais de Fernando. C’était frustrant de ne pas pouvoir tirer profit de son bon rythme aujourd’hui en raison des qualifications d’hier. Nous avons hâte d’être à Silverstone pour notre deuxième course à domicile et de retrouver la position qui devrait être la nôtre avec nos deux voitures."

partages
commentaires
Mazepin et Latifi lourdement pénalisés, les 6 autres pilotes épargnés

Article précédent

Mazepin et Latifi lourdement pénalisés, les 6 autres pilotes épargnés

Article suivant

Stats Autriche 2021 - 50e podium et 1er grand chelem pour Verstappen

Stats Autriche 2021 - 50e podium et 1er grand chelem pour Verstappen
Charger les commentaires
Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Formule 1
24 sept. 2021
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021