Bien au-delà de 2021, le projet "réaliste" d'Aston Martin

La première partie de saison 2021 a été décevante pour Aston Martin, qui ne perd toutefois pas de vue ses objectifs ultra-ambitieux à plus long terme.

Bien au-delà de 2021, le projet "réaliste" d'Aston Martin

Lawrence Stroll et les dirigeants d'Aston Martin l'ont suffisamment répété pour être pris au sérieux, et les investissements consentis depuis trois ans maintenant le confirment : l'objectif de jouer à terme le titre mondial est une réalité, et la structure britannique s'en donne les moyens. Ces derniers mois, après avoir mis la main sur le quadruple Champion du monde Sebastian Vettel, l'écurie a enregistré le recrutement de plusieurs renforts techniques majeurs, parmi lesquels Dan Fallows (directeur technique), Luca Furbatto (directeur de l'ingénierie), Andrew Alessi (directeur des opérations techniques) et Mark White (directeur des opérations).

"Ce sont des recrues importantes", ne cache pas Otmar Szafnauer, directeur de l'équipe, dans un entretien accordé à Motorsport.com. "Nous avons beaucoup de personnes de qualité, ils n'ont remplacé personne, tout le monde est encore là. Nous ne faisons que nous renforcer. Mais il doit s'agir d'individus partageant les mêmes idées, et désireux de participer à la construction d'une équipe qui remportera le titre mondial. Et nous allons recruter encore."

Pour l'équipe de Silverstone, il s'agit d'un changement d'envergure mais aussi de philosophie. Si souvent louée pour sa capacité à faire des miracles avec des moyens limités, l'écurie doit désormais s'adapter à un organigramme beaucoup plus complexe. Comment ? "Je ne peux pas vous le dire", plaisante Szafnauer. "Si je vous le dis, je devrais vous tuer ensuite !"

Celui sur qui repose la responsabilité de concevoir à l'avenir la monoplace la plus rapide qui soit, c'est Andy Green, auparavant directeur technique et désormais installé dans un rôle de directeur des nouvelles technologies qui lui donne plus de hauteur et de supervision. "Le rôle d'Andy n'est pas différent de ce qui se fait ailleurs", explique Szafnauer. "Par exemple, James Allison a un rôle similaire [chez Mercedes]. L'organisation reprend ce que d'autres équipes en lice pour le titre ont déjà. Pour pouvoir courir contre elles, nous devons avoir une structure similaire."

Green est connu pour être capable de faire de belles choses malgré des ressources limitées, et tout le monde est désormais curieux de voir comment les choses évolueront avec des moyens supérieurs. "Avec la nouvelle structure, il aura moins de rapports directs qu'auparavant, ce qui signifie qu'il ne sera plus accaparé par certaines choses, lui permettant de se concentrer sur les aspects stratégiques. C'est donc une bonne chose", précise Szafnauer.

La future usine Aston Martin F1 à Silverstone.

La future usine Aston Martin F1 à Silverstone.

Et tous les outils ne sont pas encore à disposition, le plus important d'entre eux étant rien de moins qu'une nouvelle usine, actuellement en construction à Silverstone. Les lieux abriteront une soufflerie dernier cri, à l'heure où l'on parle pourtant de plus en plus d'une interdiction de cet outil majeur en F1 dans les années à venir. "Ça n'a pas d'importance", assure Szafnauer. "Et même s'il y avait une interdiction, il y aura des expérimentations à faire en soufflerie. Et puis Aston Martin [automobile] peut l'utiliser, ils en seront client."

En attendant, Aston Martin doit préparer la révolution technique de l'an prochain sans sa nouvelle usine. Et comme pour l'ensemble du plateau, difficile de réellement savoir à quoi s'attendre. "La réglementation est tellement radicalement différente que c'est difficile de savoir ce que les autres trouvent par rapport à nous", prévient Szafnauer. "Ce n'est vraiment pas simple. Nous trouvons des choses chaque semaine, nous découvrons des progrès significatifs chaque semaine en soufflerie. Comme je l'ai dit, je ne sais pas ce que les autres trouvent, ni à quel point ce qui est significatif l'est vraiment ; il n'y a pas de point de comparaison. Il faudra voir comment se comporte notre voiture lors des essais, voir ce que les autres ont fait, réagir rapidement."

Lawrence Stroll rêve de faire d'Aston Martin un top team, une ambition qui aurait pu paraître démesurée il y a quelques années face aux mastodontes que sont Mercedes, Red Bull et Ferrari. Néanmoins, aujourd'hui la donne a changé, notamment avec l'introduction du plafond budgétaire et de la future réglementation technique. "Je pense que c'est réaliste", insiste Szafnauer quant à cet objectif. "Malgré les nouvelles règles financières, nous aurons les moyens économiques de le faire."

Propos recueillis par Adam Cooper

Lire aussi :

partages
commentaires
Mercedes est embarqué dans son combat le plus dur en F1

Article précédent

Mercedes est embarqué dans son combat le plus dur en F1

Article suivant

Ricciardo était "préoccupé" par la "culture" de Red Bull

Ricciardo était "préoccupé" par la "culture" de Red Bull
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix de Russie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Russie 2021

Après le Grand Prix de Russie, quinzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Formule 1
24 sept. 2021
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021