Ricciardo était "préoccupé" par la "culture" de Red Bull

Daniel Ricciardo a expliqué qu'une des raisons de son départ de Red Bull était sa "préoccupation" face à la culture de l'équipe autrichienne.

Ricciardo était "préoccupé" par la "culture" de Red Bull

Le départ de Daniel Ricciardo de chez Red Bull fin 2018 a fait l'objet de nombreuses théories mais l'Australien n'a jamais clairement établi les raisons exactes de son choix de s'émanciper de la marque qui l'a formé et lui a mis le pied à l'étrier en Formule 1. Il avait d'abord débuté chez HRT en 2011 avant d'être placé dans la couveuse Toro Rosso jusqu'en 2013 pour finalement rouler dans l'écurie-mère, Red Bull Racing, où il a remporté sept Grands Prix entre 2014 et 2018.

Toutefois, courant 2018, il a décidé de rejoindre Renault à la fin de son contrat, équipe avec laquelle il a couru jusqu'à l'an passé. Il est désormais au volant d'une McLaren mais connaît un début de saison 2021 difficile. Globalement, depuis son départ de Red Bull, Ricciardo joue rarement le podium à la régulière, même s'il est monté deux fois sur la boîte en 2020 avec le Losange.

Lire aussi :

En dépit d'une communication relativement opaque sur son choix de quitter la firme autrichienne, certaines déclarations ont laissé entendre qu'il craignait que Max Verstappen ne devienne le centre de gravité de l'équipe, où il aurait alors eu du mal à s'épanouir, mais aussi qu'il croyait peu dans le projet Honda. Toujours est-il que chaque entretien sur le sujet est potentiellement un moyen de lever un peu plus le voile sur cet épisode qui n'a pas livré tous ses secrets.

Interrogé dans le cadre de la chaîne Optus sur YouTube sur l'importance de la culture d'équipe au moment de choisir pour qui rouler, Ricciardo a répondu : "La culture est une chose très importante. Car la culture dicte votre bonheur, vos émotions, votre plaisir, votre sentiment d'appartenance."

"Je pense qu'il y avait tout un tas de petites raisons qui m'ont donné l'impression que quitter Red Bull ou m'éloigner de Red Bull était la bonne chose à faire à ce moment-là. J'étais en quelque sorte préoccupé par la culture [de l'équipe], mais aussi de ce que serait ma place dans cette culture à l'avenir. Je sentais que j'allais devenir un peu plus frustré, probablement plus passif, [quand] tout est juste un peu trop facile. Donc ça a joué un grand rôle, absolument."

Il reconnaît toutefois que d'autres peuvent s'épanouir dans un tel environnement et qu'il s'agit avant tout d'agir pour soi. "[Il s'agit de] ce qui fonctionne pour vous, et c'est tellement important. Je pense que les gens en général ne doivent pas avoir peur de se placer en premier."

"Il n'y a pas de mal à être égoïste, surtout lorsqu'il s'agit de votre carrière et de ce qui sera éventuellement une grande partie de votre vie. Vous devez faire ce qui vous semble bon pour vous, et cela peut ne pas être la même chose que la personne d'à côté."

partages
commentaires

Voir aussi :

Bien au-delà de 2021, le projet "réaliste" d'Aston Martin

Article précédent

Bien au-delà de 2021, le projet "réaliste" d'Aston Martin

Article suivant

Directrice du circuit de Spa, Nathalie Maillet meurt dans un drame familial

Directrice du circuit de Spa, Nathalie Maillet meurt dans un drame familial
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021