Aston Martin : Vettel n'a besoin que d'être traité à égalité

Chez Aston Martin, on est convaincu de pouvoir faire retrouver à Sebastian Vettel son meilleur niveau, après une saison difficile chez Ferrari.

Aston Martin : Vettel n'a besoin que d'être traité à égalité

Sebastian Vettel relève en cette saison 2021 de Formule 1 un nouveau défi, ayant rejoint l'écurie Aston Martin (ex-Racing Point) en provenance de Ferrari. La dernière saison du quadruple Champion du monde à Maranello s'est particulièrement mal passée sur le plan des résultats ; se sachant d'ores et déjà écarté par la Scuderia pour 2021 et disposant d'une SF1000 qui manquait cruellement de vitesse de pointe, Vettel a de surcroît été outrageusement dominé par son jeune coéquipier Charles Leclerc : il n'a marqué que 33 points dans l'année.

L'aventure Aston Martin sera-t-elle une renaissance pour lui ? Otmar Szafnauer, directeur de la structure basée à Silverstone, veut y croire. "J'ai toujours dit – et je continuerai de le dire – qu'à 33 ans, on n'oublie pas comment piloter une Formule 1 avec rapidité", insiste Szafnauer à l'occasion de la présentation de la nouvelle AMR21, qui aura droit à un premier shakedown ce jeudi à Silverstone avec Vettel et Stroll. "[Ce manque de performance] vient donc forcément d'autres choses. Et nous allons travailler d'arrache-pied pour nous assurer de ne pas avoir ces choses-là, voire de les pallier. Nous allons lui mettre la main sur l'épaule : tout le monde va écouter ses envies et ses besoins. Et nous allons travailler dur pour nous assurer que la voiture lui plaise et que les réglages soient comme il les veut."

Lire aussi :

"Nous avons deux pilotes dont nous occuper. Et si nous les traitons à égalité, ce que nous avons vraiment bien fait auparavant – et je m'attends à ce que ce soit le cas à l'avenir également – je pense que c'est tout ce dont Seb a besoin. Et s'il n'attaque pas au-delà de la limite, s'il pilote comme il peut le faire, nous tirerons certainement le meilleur de lui."

Quant à l'autre pilote des bolides verts, Lance Stroll, il aura fort à faire pour prendre l'avantage sur un coéquipier aussi expérimenté, lui qui n'a marqué que 86 points face aux 165 de son coéquipier Sergio Pérez chez Racing Point en deux ans (lors des courses disputées par les deux hommes).

"Pour battre Sebastian Vettel, il faut travailler dur. Sebastian a une excellente éthique de travail. Et nous travaillons vraiment dur pour nous assurer qu'il se sente à l'aise dans notre équipe, afin qu'il retrouve son meilleur niveau. Ce sera donc très intéressant. [Stroll] est-il capable de [battre Vettel] ? Absolument. Mais comme je l'ai dit, cela va requérir énormément de travail. Et j'imagine que Sebastian va aussi essayer de battre son coéquipier", conclut Szafnauer.

Propos recueillis par Charles Bradley

partages
commentaires
Aston Martin vise le titre mondial "d'ici trois à cinq ans"

Article précédent

Aston Martin vise le titre mondial "d'ici trois à cinq ans"

Article suivant

Renault envisage d'adopter le concept moteur de Mercedes

Renault envisage d'adopter le concept moteur de Mercedes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel , Lance Stroll
Équipes Aston Martin Racing
Auteur Benjamin Vinel
Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021

Après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021