Binotto salue la présence de Leclerc sous le podium à Monaco

Mattia Binotto est enthousiasmé par l'esprit d'équipe démontré par Charles Leclerc, présent pour célébrer le podium de son coéquipier après une cruelle désillusion pour lui.

Binotto salue la présence de Leclerc sous le podium à Monaco
Charger le lecteur audio

La malédiction de Charles Leclerc sur ses terres s'est confirmée le week-end dernier au Grand Prix de Monaco, où le Monégasque avait déjà connu deux abandons en Formule 2 et deux autres en Formule 1. Cette fois, il n'a même pas été en mesure de prendre le départ alors qu'il avait signé la pole position, sa monoplace ayant été endommagée dans un accident à la fin de la Q3.

Lire aussi :

L'amère déception ressentie par Leclerc ne l'a toutefois pas empêché de participer au protocole d'avant-course, ni de rejoindre son équipe sous le podium, où son coéquipier Carlos Sainz est monté sur la deuxième marche.

"Je trouve très positif que Charles soit venu sous le podium", déclare Mattia Binotto, directeur de la Scuderia Ferrari, une écurie qui a toujours fait rêver Leclerc. "Je pense qu'il a montré qu'il était là pour célébrer [le podium] avec Carlos, ainsi qu'avec l'équipe. Je trouve ça très positif, car il montre l'esprit d'équipe que nous avons actuellement. Nous croyons tous en notre projet, et nous sommes tous convaincus que nous allons nous renforcer encore et encore à l'avenir."

En Principauté, Ferrari a en tout cas retrouvé pour la première fois depuis 2019 un niveau lui permettant de jouer la victoire, en témoignent les performances réalisées par Leclerc et Sainz tout au long du week-end.

"Je pense qu'il y a beaucoup de points positifs dans l'ensemble ce week-end", se satisfait Binotto. "La voiture a été performante depuis jeudi dans toutes les séances, et je trouve certainement ça positif en considérant où nous étions auparavant. Cela montre que la voiture et l'équipe se développent dans la bonne direction."

"C'est aussi très positif pour Carlos – son premier podium avec Ferrari. Carlos se débrouille très bien depuis le début de la saison : il s'intègre avec l'équipe, il prend confiance avec la voiture, et je pense qu'il mérite vraiment son premier podium avec nous. Je suis sûr que ce ne sera pas le dernier et qu'il en aura d'autres à l'avenir."

Ce podium a en tout cas permis à Sainz de prendre la septième place du classement général, à seulement deux points de son partenaire monégasque.

Propos recueillis par Jonathan Noble

partages
commentaires
Mazepin ne voulait pas "être responsable" d'un accrochage des Haas
Article précédent

Mazepin ne voulait pas "être responsable" d'un accrochage des Haas

Article suivant

Stroll : Les sauts sur les vibreurs m'ont "secoué le cerveau"

Stroll : Les sauts sur les vibreurs m'ont "secoué le cerveau"
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021