Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
19 jours
23 oct.
Prochain événement dans
30 jours
31 oct.
Prochain événement dans
38 jours
13 nov.
Prochain événement dans
51 jours
04 déc.
Prochain événement dans
72 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
79 jours

Brawn : Ferrari n'a pas qu'un problème de moteur

partages
commentaires
Brawn : Ferrari n'a pas qu'un problème de moteur
Par :

D'après Ross Brawn, les difficultés rencontrées par la Scuderia, notamment au Grand Prix de Belgique, ne sont pas liées qu'à son groupe propulseur.

À Spa-Francorchamps, encore plus que sur les autres circuits, Ferrari était à la peine. Charles Leclerc et Sebastian Vettel ont été cantonnés aux 13e et 14e places en qualifications comme en course, victimes de la faiblesse de leur groupe propulseur sur cette piste où la puissance moteur est cruciale, tout cela sous le regard inquiet d'un Carlos Sainz qui remplacera Sebastian Vettel à Maranello l'an prochain.

Lire aussi :

"Je crois que leurs difficultés allaient au-delà du moteur et qu'ils avaient aussi des problèmes avec l'adhérence globale de la voiture", estime toutefois Sainz quant aux bolides rouges qui ont échoué à 1,2 seconde du meilleur temps de Q1, à 2,3 secondes de la pole position et à 73 secondes de la victoire. Cette analyse est corroborée par Ross Brawn, manager sportif de la F1 et ancien directeur technique de la Scuderia, dans sa dernière chronique.

"J'ai déjà été dans une situation comme celle dans laquelle s'est retrouvé Ferrari à Spa, où l'on n'arrive pas à faire marcher les pneus, la température ne vient pas et la perte de performance est impressionnante", analyse Brawn. "Peu importe ce que disent les gens sur le déficit qu'ils pourraient avoir avec le moteur à la suite des clarifications techniques, on ne perd pas 1,3 seconde au tour d'une année sur l'autre avec ce seul indicateur."

"Ils n'arrivaient simplement pas à mettre les pneus dans la fenêtre. Le fait qu'il fasse plus froid à Spa n'a pas aidé non plus. Quand ça se produit, la performance chute et est horrible. S'ils parviennent à refaire marcher les pneus comme il faut, je pense que la performance reviendra d'un coup. Ils ne joueront toujours pas la victoire, mais cela deviendra plus respectable."

Renault face à un "casse-tête"

Daniel Ricciardo, Renault F1 Team R.S.20, Alex Albon, Red Bull Racing RB16, et Esteban Ocon, Renault F1 Team R.S.20

Brawn est également revenu sur l'excellente performance de Renault : Daniel Ricciardo et Esteban Ocon ont conclu le Grand Prix de Belgique aux quatrième et cinquième rangs, l'Australien ayant réalisé le meilleur tour en course à la régulière, même si Lewis Hamilton gérait ses pneus en fin d'épreuve. Voilà qui contraste fortement avec une course vierge de tout point à Barcelone, où la R.S.20 n'avait pas le rythme nécessaire.

"C'est un excellent résultat pour Renault", écrit Brawn. "Daniel Ricciardo a été particulièrement impressionnant, l'Australien ayant eu un rythme brillant des essais du vendredi à la course en passant par les qualifications. Sa rapidité à la fin du Grand Prix était éblouissante : il a signé le meilleur tour, et cela va faire des merveilles pour sa confiance et celle de l'équipe."

Lire aussi :

"Le casse-tête auquel Renault fait face, c'est l'irrégularité de ses performances. La voiture avait l'air très compétitive ce week-end, et pourtant, lors de la course précédente à Barcelone, elle n'était pas très bonne. C'est leur challenge. Ils ont besoin de constance pour être véritablement dans la bataille. C'est l'étape suivante pour eux. Mais n'enlevons rien à ce qu'ils ont fait ce week-end, c'était une performance très marquante."

Renault a marqué 43 points aux Grands Prix de Grande-Bretagne et de Belgique mais seulement 16 lors des cinq autres. Le Losange est sixième du championnat des constructeurs à neuf petites longueurs de la troisième place.

Voir aussi :

Maigre récolte pour Racing Point, qui s'interroge avant Monza

Article précédent

Maigre récolte pour Racing Point, qui s'interroge avant Monza

Article suivant

Affaire du moteur Ferrari : l'amertume de Red Bull et Mercedes

Affaire du moteur Ferrari : l'amertume de Red Bull et Mercedes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Ferrari , Renault F1 Team
Auteur Benjamin Vinel