Brawn observe une qualité révélatrice chez Leclerc

Pour Ross Brawn, Charles Leclerc affiche cette saison une persévérance dont seuls les grands champions sont capables, alors que Ferrari traverse une année de galère.

Brawn observe une qualité révélatrice chez Leclerc

La saison 2020 de Ferrari n'est pas une sinécure, loin s'en faut, et l'écurie italienne apparaît bien loin du niveau affiché ces dernières années. De principal challenger de Mercedes à sixième du championnat constructeurs, la Scuderia a dégringolé et a même donné le sentiment de toucher le fond à la fin de l'été, lors des Grands Prix disputés à Spa-Francorchamps puis Monza. Depuis, l'équipe relève peu à peu la tête, introduisant des évolutions étape par étape sur sa monoplace en vue de préparer au mieux 2021.

Il y a eu un effet, observé depuis Sotchi et finalement confirmé plus durablement à Portimão le week-end dernier. Quatrième en qualifications, Charles Leclerc a pu tenir ce même rang en course au terme d'une course solide. Une prestation qui a en revanche à nouveau donné lieu à un contraste avec celle de Sebastian Vettel, qui a péniblement arraché le point de la dixième place au lendemain d'une séance de qualifications ratée.

Lire aussi :

Après avoir goûté à ses premières pole positions et premières victoires en 2019, Leclerc affronte une année synonyme de première véritable galère dans sa carrière. Néanmoins, le Monégasque relève le défi sans baisser les bras, capable d'aller cueillir deux podiums (à Spielberg et Silverstone) en profitant des circonstances de course. Patron sportif de la F1, Ross Brawn perçoit dans ces efforts répétés et constants une qualité digne des plus grands, et un travail de fond qui sera récompensé dans les années à venir.  

"Charles a livré une nouvelle performance très solide et il continue de donner à Ferrari la motivation pour l'an prochain après ce qui a été une saison très difficile jusqu'à présent", constate Brawn après le Grand Prix du Portugal. "L'équipe saura que, lorsqu'elle pourra lui confier une voiture plus compétitive, il sera à la hauteur pour signer des résultats."

"Quand il fait face à une voiture difficile, un pilote peut adopter deux attitudes. Soit ça peut le démotiver, les performances commencent à chuter, ça n'aide personne et c'est une double peine. Soit un pilote peut faire ce que Charles a réalisé et creuser encore plus loin pour trouver de la performance supplémentaire, qui aide l'équipe tant que les choses ne se passent pas bien. Grâce à ce processus, quand il aura une bonne voiture, ce sera un pilote encore plus fort."

Si Brawn se permet un tel commentaire, c'est qu'il parle en connaissance de cause, lui qui a fait partie des cadres de la "dream team" Ferrari au début des années 2000, couverte de gloire par les succès de Michael Schumacher.

"J'ai souvent ressenti ça avec Michael", confirme-t-il. "Il y a des courses qu'il a gagnées alors qu'il n'aurait pas dû, car la voiture n'était pas suffisamment bonne, mais il parvenait à trouver un moyen pour gagner. C'est ce qui fait un Champion du monde. Lewis [Hamilton] l'a démontré aussi. Il a une formidable voiture aujourd'hui, mais je me souviens qu'il gagnait des courses quand la voiture n'était pas la plus performante. Et Charles fait quelque chose de similaire chez Ferrari aujourd'hui."

partages
commentaires
Rosberg : L’Extreme E réunit Hamilton et moi pour la bonne cause
Article précédent

Rosberg : L’Extreme E réunit Hamilton et moi pour la bonne cause

Article suivant

Amnesty International alerte la F1 sur le GP d'Arabie saoudite

Amnesty International alerte la F1 sur le GP d'Arabie saoudite
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021