Brown : Verstappen et Räikkonen n'auraient pas eu de Super Licence

Alors que les difficultés autour de Colton Herta ont poussé Red Bull à renoncer au projet d'attirer dans ses filets le pilote américain, Zak Brown estime pour sa part que le système de Super Licence doit être revu, arguant que s'il était en place Max Verstappen et Kimi Räikkönen n'auraient pas pu débuter comme ils l'ont fait en F1.

Brown : Verstappen et Räikkonen n'auraient pas eu de Super Licence
Charger le lecteur audio

Parmi les conséquences inattendues de l'épisode Oscar Piastri, la nécessité pour Alpine de trouver un second pilote pour 2023 a poussé la structure française à se pencher, entre autres, sur le cas de Pierre Gasly, certes lié jusqu'en fin d'année prochaine à AlphaTauri mais dont l'avenir semble ne plus devoir passer par Red Bull Racing. Et du côté de la marque autrichienne, l'idée a alors germé de faire d'une pierre deux coups en cédant le Français tout en tentant d'attirer dans ses filets un espoir du sport auto US, Colton Herta.

Rapidement, il est toutefois apparu que ce projet devrait surmonter un obstacle de taille : celui de la Super Licence. En effet, pour courir en F1, il faut obtenir ce précieux sésame en récoltant des points (au moins 40) liés à la participation à divers championnats. Or, dans les conditions et le barème actuels, qui ne favorisent pas vraiment l'IndyCar, Herta n'est à la tête que de 32 unités.

La FIA pourrait encore attribuer une Super Licence en contournant son propre système via le recours à la "force majeure", mais le septuple vainqueur de courses en IndyCar ne bénéficiera a priori pas d'une telle faveur ; aussi, le projet de faire venir Herta chez AlphaTauri a capoté et Red Bull s'est visiblement tourné vers la piste Nyck de Vries.

Lire aussi :

Du côté de Zak Brown, PDG de McLaren qui s'est mis d'accord avec Herta pour l'organisation d'un futur test en F1 mais était prêt à y renoncer pour laisser l'Américain effectuer un roulage avec Alpine, on estime que le système actuel doit être revu, ne serait-ce que pour réévaluer la valeur d'une participation au championnat IndyCar, dont le vainqueur est récompensé de 40 points comme pour la F2, mais dont les places suivantes sont moins rémunératrices que "l'antichambre" de la discipline reine.

"Je pense que l'ensemble du système de licence doit être revu", a déclaré Brown à une sélection de médias, dont Motorsport.com. "Je comprends que les règles sont ce qu'elles sont et qu'il ne faut pas les enfreindre, mais je doute que le simple fait que ces règles soient en place aujourd'hui suffise à les rendre correctes."

"Quelqu'un du calibre de Colton, de Pato [O'Ward] ou la moitié du plateau [IndyCar] est capable de faire de la Formule 1. Si quelqu'un comme Colton, qui a gagné beaucoup de courses en IndyCar, n'est pas éligible pour une Super Licence, alors je pense que nous devons revoir le système des Super Licences."

Colton Herta

Colton Herta

Brown souligne que les Champions du monde Max Verstappen et Kimi Räikkönen, qui sont arrivés dans la discipline à un jeune âge et n'ont pas du tout couru en Formule 2 ou à un niveau équivalent, n'auraient pas non plus été éligibles si le système actuel avait été en place.

"Je ne pense pas que Max Verstappen aurait été éligible à une Super Licence, je ne pense pas que Kimi Räikkönen aurait été éligible à une Super Licence", a déclaré le dirigeant Américain. "Donc, si vous revenez en arrière, il y a quelques gars, Champions du monde, qui n'auraient pas obtenu leur Super Licence dans les conditions actuelles."

McLaren était prêt à laisser Herta faire des essais avec Alpine au Hungaroring pour acquérir plus d'expérience, mais il est entendu que cette participation est également annulée. Herta pourrait toutefois éventuellement être amené à effectuer des essais libres lors des prochaines courses de F1, car McLaren doit encore remplir son obligation de mettre un rookie au volant lors de deux séances d'EL1.

Oscar Piastri, qui a été engagé par McLaren pour 2023, étant toujours sous contrat avec Alpine, Herta et les autres pilotes d'IndyCar et testeurs de McLaren F1 Pato O'Ward et Álex Palou sont les principaux candidats pour occuper ces deux places.

Avec Filip Cleeren et David Malsher Lopez

partages
commentaires

De Vries confirme les discussions avec Marko

Rossi tacle F1 et FIA sur le cas Colton Herta