Formule 1
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
50 jours
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
63 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
85 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
99 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
106 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
120 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
134 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
162 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
169 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
183 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
190 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
204 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
225 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
239 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
253 jours

Carey répond à un Hamilton dénonçant "l'argent roi"

partages
commentaires
Carey répond à un Hamilton dénonçant "l'argent roi"
Par :
13 mars 2020 à 09:14

Après les propos de Lewis Hamilton ce jeudi, qui regrettait que "l'argent [soit] roi" en F1 et que la discipline n'annule pas le Grand Prix d'Australie face à une crise sanitaire majeure, le PDG de Liberty Media, Chase Carey, a défendu les décisions prises.

En conférence de presse ce jeudi, Lewis Hamilton avait eu des propos forts à l'encontre du maintien du Grand Prix d'Australie, finalement annulé au dernier moment. Il s'avouait "choqué" que les festivités débutent comme prévu face à la crise du COVID-19, alors que des suspicions de cas étaient à ce moment-là présentes dans le paddock. Celles-ci ont ensuite été confirmées par un test positif au coronavirus pour un membre de McLaren, qui avait mené au retrait de l'équipe britannique.

Le sextuple Champion du monde avait notamment regretté la priorité donnée à l'aspect économique du sport : "L'argent est roi, mais franchement je ne sais pas. Je ne peux pas vraiment ajouter grand-chose. Je n'ai pas l'impression de devoir taire mon opinion. [...] C'est donc une préoccupation pour les gens ici. C'est vraiment inquiétant pour moi."

Lire aussi :

Des propos qui ont fait réagir la F1 et son PDG, Chase Carey, qui a tenu à rappeler que les décisions prises pour le maintien du Grand Prix l'ont été il y a plusieurs jours, compte tenu du long voyage et des préparatifs en amont. Selon lui, la décision de conserver le Grand Prix au calendrier n'était pas incohérente au moment où elle a été prise.

"Je présume que si l'argent était roi, nous n'aurions pas pris la décision que nous avons prise aujourd'hui [de finalement annuler l'épreuve]", répond Carey. "J'ai abordé le problème de différentes manières et je peux continuer à dire la même chose. Avec le recul, évidemment les choses semblaient différentes. Il y a eu des événements qui ont évolué, des situations qui ont changé."

"Nous avons pris une décision, compte tenu du temps qu'il fallait pour venir ici, qui était de maintenir l'événement, à un moment où les événements sportifs majeurs étaient organisés ici, avec une situation mondiale différente. La situation a changé de jour en jour, et parfois d'heure en heure. Nous avons continué à l'évaluer, et nous avons pris les décisions appropriées. Je pense que nous essayions de digérer beaucoup d'informations pour prendre la bonne décision au bon moment, et je crois que nous l'avons fait."

Avec Alex Kalinauckas  

Voir aussi :

Article suivant
Photos - Un jour d'annulation au Grand Prix d'Australie

Article précédent

Photos - Un jour d'annulation au Grand Prix d'Australie

Article suivant

Williams : Quid des primes quand les courses sont annulées ?

Williams : Quid des primes quand les courses sont annulées ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Lieu Melbourne Grand Prix Circuit
Pilotes Lewis Hamilton Boutique
Auteur Emmanuel Touzot