Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1

AlphaTauri a présenté son AT02, et une nouvelle livrée, avec la volonté de s'installer dans la bataille du milieu de peloton. Même s'il y a peu de pièces totalement nouvelles sur le rendu informatique, quelques indices indiquent sans doute des changements à venir...

Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1
Charger le lecteur audio

"Une présentation, mais version mode" était visiblement le leitmotiv du lancement par AlphaTauri de l'AT02, sa nouvelle Formule 1 arborant une nouvelle livrée dans un showroom de Salzbourg devant le catalogue automne-hiver complet de la marque de vêtements. Sans aucun doute, ceux qui ont travaillé sur la voiture espéreront qu'elle sera utile au printemps et en été également...

Écoutez, nous allons être francs avec vous. Il n'y a que deux ou trois choses visuellement différentes sur les rendus de l'AT02 par rapport à l'année dernière, et ce sans tenir compte de la plus grande quantité de bleu marine qui remplit maintenant la moitié avant de la voiture aussi, le blanc étant relégué aux extrémités inférieures de la carrosserie.

AlphaTauri, anciennement Toro Rosso, ne manque jamais une occasion de se faire remarquer avec ses choix de livrées. Comme son identité est son propre produit, l'équipe n'a pas à accéder aux demandes commerciales pour remplir son design de formes et de couleurs incongrues. En d'autres termes, tout s'accorde parfaitement.

Mais nous tombons ensuite sur le problème des voitures de présentation, face auquel votre serviteur se plaint constamment dans le vide, bien qu'il comprenne que les équipes ne souhaitent pas tout mettre sur la table dès le départ. Les images de la "nouvelle" AlphaTauri serviront donc d'exercice pour déterminer quelles parties de la voiture vont rester telles quelles, et quelles parties pourraient avoir un aspect un peu différent lors des essais hivernaux de Bahreïn.

Il y a de nouveaux déflecteurs (ou bargeboards), à l'arrière des panneaux principaux qui ont été peints en blanc. AlphaTauri fait généralement en sorte que ces dispositifs montés sur les pontons soient plutôt simples, mais a choisi de passer à un système de déflecteurs type "stores vénitiens", que l'on voit sporadiquement sur la grille. Cette complexité accrue est peut-être liée au nouveau fond plat, où l'équipe a exploré un design qui n'avait pas encore été vu au cours des séances d'essais de fin de saison 2020, lors desquelles un petit nombre de teams ont travaillé sur 2021.

 

Vers l'arrière, le bord du fond plat a été relevé ; tout comme il l'a été plus en avant, là où la zone d'exclusion ne s'applique pas. Ce n'est qu'un petit rebord, mais comme le flux d'air aura de toute façon tendance à dériver vers l'extérieur dans cette zone, l'ajout de ce rebord peut donner un petit peu d'appui. Il sera intéressant de voir la courbe de développement pour ce type de fond plat, surtout dans les limites des règles, mais c'est une idée intéressante.

Plus en avant, il y a une lèvre plus grande et un petit déflecteur pour repousser le flux d'air vers l'extérieur et peut-être trouver de l'appui dans la section centrale, avant que le fond plat ne forme une équerre avant la deuxième lèvre.

En comparant les voitures en version présentation, l'AT02 a des écopes de freins avant nettement plus grandes que l'AT01, mais cela coïncide avec les évolutions de 2020 et avec le fait de suivre l'équipe Red Bull et ses entrées d'air plus larges à l'avant. Cette évolution s'accompagne du maintien de la même suspension arrière, qui était utilisée par Red Bull en 2019, car AlphaTauri a choisi de s'en tenir à ces pièces plutôt que de tout modifier.

À l'avant, Red Bull est passé d'un triangle supérieur séparé à un triangle inférieur fendu, apparemment pour expérimenter la modification de la hauteur de caisse à certains angles de braquage afin d'augmenter l'appui en milieu de virage.

Mais bien que Red Bull ait fait ce changement, AlphaTauri a conservé le triangle supérieur séparé, du moins d'après les rendus informatiques. Une clause dans le système de jetons permettait aux équipes clientes de passer à des pièces homologuées en 2020 sans avoir à dépenser de jetons, mais cela aurait probablement eu un effet papillon sur d'autres composants, et le directeur technique Jody Egginton a expliqué que les jetons de l'équipe avaient été utilisés ailleurs.

"Pour 2021, nous avons choisi de continuer avec les mêmes designs de suspension arrière et de boîte de vitesses que ceux utilisés en 2020", a déclaré Egginton. "Nous avons choisi d'utiliser nos deux jetons pour un nouveau nez et nous avons également redessiné l'extérieur de la suspension avant. En conséquence, nous avons choisi de mettre à jour certains composants de direction fournis par Red Bull Technology vers les spécifications 2020, comme le permet le Règlement Technique."

Eh bien, on dirait que les images de la présentation contredisent un peu cela. Après les avoir regardées pendant un certain temps, les AT01 et AT02 se superposent parfaitement dans cette zone particulière – et au niveau du nez que mentionne Egginton. Soit les différences sont mineures, soit le responsable des rendus informatiques d'AlphaTauri n'est pas tout à fait honnête avec nous.

 

Les jetons pour le nouveau nez concernent la structure de choc en cas d'accident, qui pouvait être repensée et re-homologuée pour 2021 moyennant deux jetons. Lors des dernières saisons, AlphaTauri a utilisé la structure se terminant en forme de "pouce" et avait opté pour un nez plus large, tandis que d'autres équipes ont au contraire choisi une structure plus fine. Il se peut que ce soit là l'intention de l'écurie et qu'elle ait condensé la structure de choc pour pouvoir le faire, mais il se peut également que ce soit de simples suppositions.

Mais avec les changements imposés, y compris la découpe du fond plat, du diffuseur et des ailettes d'écopes de freins arrière, pour une réduction d'environ 10% de l'appui généré par les F1 en fin d'année dernière, l'équipe AlphaTauri a-t-elle été pénalisée par ces changements ?

De façon encourageante, Egginton suggère que l'écurie atteindra le niveau du milieu de saison passée, ce qui suggère timidement qu'elle semble avoir su s'adapter aux nouveaux changements. Cependant, il y a d'autres domaines que les "chiffres marquants" à prendre en compte, comme l'a expliqué le technicien.

"Les chiffres marquants de l'aérodynamique ont été affectés par le changement aéro, mais nous avons travaillé très dur pour récupérer les performances perdues et aussi pour améliorer la fenêtre de fonctionnement aérodynamique de la voiture. À quel point notre voiture sera-t-elle rapide ? Ce n'est pas une question à laquelle je veux répondre de façon précise pour l'instant. Globalement, en tenant compte de tout cela, je dirais que nous allons probablement atteindre un niveau de performance similaire à celui de la mi-2020."

La saison 2021 marque également la dernière année de l'énième passage de Honda en F1 – ils ont fait plus d'allers-retours en F1 que le guitariste des Red Hot Chili Peppers, John Frusciante, au sein du groupe. Red Bull a dû mettre en place un nouveau département moteur pour fournir son équipe d'usine et AlphaTauri à partir de 2022, mais Honda a tenu sa part du marché et a développé une nouvelle unité de puissance pour 2021. La firme continuera à développer le bloc moteur pour s'assurer que, lorsque Red Bull prendra le relais, il restera compétitif.

Selon Egginton, le désir de Red Bull de maintenir une continuité avec le PU conçu par Honda est une "excellente nouvelle" et évite de devoir s'écarter de sa philosophie de packaging en devant accueillir un moteur client. "De fait, Honda nous donne une nouvelle unité de puissance pour cette année et a saisi l'occasion de développer son packaging. Honda est vraiment déterminé à aller jusqu'au bout en 2021 et nous sommes sûrs que le bloc moteur continuera à fournir tout ce qu'il nous faut."

 

"Nous sommes très heureux des unités de puissance Honda qui nous ont été fournies ces dernières années et je crois que nous pouvons continuer à courir de façon compétitive en les utilisant, cette annonce est donc vraiment une excellente nouvelle pour l'équipe."

"C'est un engagement énorme de la part de Red Bull, mais cela permettra à la Scuderia AlphaTauri et à Red Bull Racing de rester compétitifs en utilisant une unité de puissance avec laquelle nous sommes déjà très à l'aise. En tant qu'équipe cliente, il faut souvent faire des compromis – par exemple sur le châssis – qui peuvent entraver les véritables performances d'une voiture, donc conserver l'unité de puissance en interne nous permet de maintenir le meilleur package possible."

Si nous interprétons correctement les indices d'Egginton, alors l'AlphaTauri AT02 pourrait avoir l'air un peu différente d'ici les tests effectués à Bahreïn. Quoi qu'il en soit, la croissance d'AlphaTauri en tant que véritable candidat du milieu de peloton semble devoir se poursuivre en 2021, et le pilote vedette actuel, Pierre Gasly, paraît destiné à aller de plus en plus loin grâce à la continuité avec la même équipe. Le rookie Yuki Tsunoda, s'il peut continuer à bâtir sur sa rapide ascension, qui l'a vu passer de la F4 Japon à la F1 en seulement trois saisons, a le talent pour en donner pour son argent à Gasly.

Il y a de nombreuses raisons de croire aux chances d'AlphaTauri cette année, et si l'un des habitués au milieu de tableau fait un faux pas avec le règlement modifié, l'équipe anglo-italienne sera sûrement en mesure de prendre sa place. Mais pour l'instant, étant donné que la présentation de la voiture a coïncidé avec une nouvelle gamme de vêtements, nous allons en rester là et aller dénicher un nouveau manteau...

partages
commentaires
Pietro Fittipaldi reste réserviste chez Haas en 2021
Article précédent

Pietro Fittipaldi reste réserviste chez Haas en 2021

Article suivant

Alpine : Zhou est la seule chance de la Chine d'ici 15 ans

Alpine : Zhou est la seule chance de la Chine d'ici 15 ans