Ricciardo voulait "envoyer un message" en gagnant à Monza

Daniel Ricciardo a beau avoir connu une saison 2021 difficile, sa victoire au Grand Prix d'Italie a sauvé l'honneur.

Le vainqueur Daniel Ricciardo, McLaren, fête en arrivant dans le parc fermé

Si Lando Norris était l'homme fort de McLaren tout au long de la saison 2021, c'est bien Daniel Ricciardo qui a remporté la toute première victoire de l'écurie depuis 2012 en s'imposant devant son coéquipier à Monza, l'équipe signant ainsi l'unique doublé de l'année.

Lire aussi :

Avant ce succès, Ricciardo avait connu des premières courses difficiles chez McLaren en n'inscrivant que 50 points avant la trêve estivale, contre 113 pour Norris. Il a toutefois réalisé une prestation de toute beauté lors d'un Grand Prix d'Italie qu'il dominait avant même l'accrochage des prétendants au titre, Lewis Hamilton et Max Verstappen.

Cela a donné du baume au cœur à ce pilote en difficulté, qui n'était pas monté sur la plus haute marche du podium depuis plus de trois ans. "À quiconque croyait que j'étais parti : je ne suis jamais parti. Je me suis juste éloigné pendant un moment", a-t-il lancé à la radio.

Quelques mois plus tard, Ricciardo est revenu sur la signification de cette déclaration, qu'il indique avoir faite spontanément en s'inspirant d'un film, et qu'il avait précédemment partagée avec son préparateur physique. "Je crois que ça vient d'un film où il dit 'je ne suis jamais parti, je me suis juste éloigné !", ou quelque chose du genre", a expliqué l'Australien. "On faisait parfois des blagues là-dessus. Ce n'est pas comme si j'avais prévu ça. J'ai envie de dire qu'il se peut que j'aie hésité, car je ne voulais pas être comme Valtteri [Bottas] à dire 'à ceux qui se reconnaîtront…' Je ne veux pas qu'on m'entende dire 'allez tous vous faire foutre !'."

"Mais j'avais clairement l'impression qu'il y avait beaucoup de gens qui m'avaient enterré. Aussi, ce week-end-là, il y a eu un déclic – je n'étais pas surpris du résultat, pas même du meilleur tour au dernier tour. Il y avait juste beaucoup de choses que je voulais exprimer, je voulais juste envoyer un message. En fin de compte, c'était 'je ne suis jamais parti', mais tout le week-end, j'avais l'impression chaque jour d'envoyer un message au moins à moi-même."

La trêve estivale a manifestement été bénéfique à Ricciardo, qui a marqué plus de points que Norris en seconde moitié de saison. "Je me rappelle être rentré [de Hongrie] et m'être senti en paix avec ce temps de repos et ce retour en Europe. J'ai senti que la pause m'avait donné ce dont j'avais besoin. Et je me sentais véritablement différent en montant dans la voiture à Spa. Je me sentais léger à nouveau. La première moitié de saison, j'imagine, pesait sur moi. Et j'avais l'impression de m'en être débarrassé en grande partie, ce qui était bon pour moi", a conclu le pilote McLaren.

Propos recueillis par Luke Smith

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Alpine peut "gagner beaucoup de terrain" en 2022
Article suivant Des "choix courageux" ont permis à Williams de retrouver les points

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France