Formule 1 GP d'Australie

Ce que le diffuseur de Ferrari annonce sur les futures évolutions

Ferrari n'a pas fait évoluer sa voiture depuis les essais de pré-saison. Mais en testant un nouveau diffuseur au GP d'Australie, l'écurie a donné un premier indice sur les mises à jour qui seront faites prochainement.

Le diffuseur de la Ferrari F1-75

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Éminent expert technique de Formule 1, Giorgio Piola suit les Grands Prix depuis les années 1960. Sur Motorsport.com, ses analyses et illustrations se penchent sur toutes les nouveautés aperçues en F1 au fil des Grands Prix.

Ferrari est l'une des équipes ayant le mieux négocié le nouveau virage technique pris par la Formule 1 cette année. Avec une F1-75 bien née, et qui n'a que très peu évolué depuis ses premiers tours de roue, en février, l'écurie italienne a remporté deux des trois premiers Grands Prix de la saison et est confortablement installée en tête du championnat.

Et comme l'a récemment expliqué Mattia Binotto, il faudra encore patienter quelques semaines de plus avant de voir de premières grosses mises à jour sur la monoplace rouge. Pour la prochaine manche, à Imola, Ferrari fera rouler une fois de plus un package éprouvé pour ne pas prendre de risques avec le format sprint mis en place, qui supprime une séance d'essais libres et instaure le parc fermé dès le vendredi.

Binotto a toutefois laissé entendre que Ferrari effectuerait de petites modifications sur la F1-75 afin d'essayer d'éliminer le phénomène de marsouinage dont l'équipe souffre occasionnellement. Vraisemblablement, le Cheval Cabré l'a fait en s'occupant du diffuseur, Charles Leclerc ayant testé une version révisée lors des EL1 du GP d'Australie. Ces modifications étaient visibles sur la section située entre le bout de la planche et la structure de crash-test, avec l'ajout d'une bosse au centre également.

L'objectif de ces changements est de rendre le train arrière plus stable. Bien que cela sacrifie un peu de volume, la géométrie révisée devrait augmenter l'appui suivant certains réglages de hauteur de caisse, ce qui pourrait aider à mieux gérer les oscillations. Ferrari a déjà récolté des données en Australie, le diffuseur modifié pourrait donc être installé sur les deux voitures à Imola.

L'aileron avant de la Ferrari F1-75

L'aileron avant de la Ferrari F1-75

Notons qu'à Melbourne, le Cheval Cabré a placé des capteurs optiques de hauteur de caisse à chaque extrémité et au centre de l'aileron avant sur la voiture de Carlos Sainz. Et pour accumuler les données, des caméras servant à filmer la déformation de la plaque d'extrémité ont été ajoutées, avec des autocollants à damier servant de point de référence au moment d'étudier les images.

Ferrari a également appliqué une couche de flow-vis sur l'aileron arrière de la voiture de Leclerc en essais libres afin d'obtenir une confirmation visuelle du bon fonctionnement de l'élément.

Lire aussi :
Charles Leclerc, Ferrari F1-75

Charles Leclerc, Ferrari F1-75

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Les obstacles surmontés dans l'irrésistible ascension de Verstappen
Article suivant Mercedes nuance le poids des capteurs sur la voiture de Hamilton

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France