Doohan motivé par ses discussions avec Alpine pour 2023

Jack Doohan a expliqué que si les discussions autour de son avenir avec Alpine le motivaient à être performant en Formule 2, elles ne lui mettaient pas pour autant la pression.

Doohan motivé par ses discussions avec Alpine pour 2023
Charger le lecteur audio

Moins d'un an après avoir rejoint l'académie Alpine, Jack Doohan est en lice pour épauler Esteban Ocon en catégorie reine en 2023, conséquence des départs successifs de Fernando Alonso chez Aston Martin et d'Oscar Piastri chez McLaren. L'Australien doit néanmoins faire face à une concurrence assez rude, puisqu'Alpine privilégie l'expérience et a des vues sur Pierre Gasly, mais le PDG Laurent Rossi ne l'écarte pas pour autant.

Interrogé dans le paddock de Monza, où s'est produite la F2 parallèlement à la F1, Doohan a expliqué que les rumeurs étaient sources de motivation, sans lui ajouter une quelconque pression sur les épaules. "Pour être honnête, je suis content parce qu'il y a des discussions évidemment, et c'est certain que je veux bien faire", a-t-il indiqué. "Je sais que [l'opportunité d'aller en F1] est là, donc ça me motive à travailler dur […] pour montrer ma maturité et que je suis capable de me prendre en main."

"Si ce n'est pas pour finir premier [en F2], ce sera pour finir quatrième avec une voiture qui peut prendre la quatrième place. Je ne suis pas vraiment sous pression donc je peux simplement apprécier ce que je fais, et j'aime ça. [Je dois] être capable d'extraire mon potentiel et de vraiment profiter de cette période."

Les premiers tours de Doohan au volant d'une Formule 1 remontent au mois de mai, lors d'une séance privée organisée au Qatar avec le châssis A521 de 2021. L'Australien sera de retour au volant de cette même voiture cette semaine, sur le Hungaroring, pour une évaluation en compagnie d'Antonio Giovinazzi, Nyck de Vries et Colton Herta.

En dépit de ces sorties en F1, Doohan reste concentré sur sa fin de saison en F2, avec une manche restante à Abu Dhabi : "C'est évidemment un bon moment pour être performant mais tous les moments sont bons pour l'être, indépendamment de ce qui se passe. Il y a évidemment beaucoup de choses qui se passent et j'essaie de ne pas trop m'impliquer pour être honnête, j'essaie de rester concentré sur ce que je peux contrôler et c'est ma voiture et mon équipe. En dehors de ça, pour être honnête, je ne m'en soucie pas pour le moment."

"Je vais simplement essayer d'obtenir de bons résultats, [réaliser] de bonnes performances et montrer ce que nous pouvons faire. En fin de compte, à la fin de l'année, nous verrons ce qui se passera mais j'aime la Formule 2 pour le moment."

Lire aussi :
partages
commentaires
Sans Porsche, Wolff observe la "stratégie très audacieuse" de Red Bull
Article précédent

Sans Porsche, Wolff observe la "stratégie très audacieuse" de Red Bull

Article suivant

Le calendrier F1 2023 dévoilé avec 24 Grands Prix

Le calendrier F1 2023 dévoilé avec 24 Grands Prix