Formule 1 GP de São Paulo

EL2 - Ocon en tête, le sprint se prépare

Esteban Ocon a signé le meilleur temps d'une séance d'Essais Libres 2 consacrée à la préparation du sprint et de la course à Interlagos.

Esteban Ocon, Alpine A522

Après la sensationnelle pole position de Kevin Magnussen ce vendredi, il restait une séance d'essais libres à disputer avant le sprint du Grand Prix de São Paulo. Les monoplaces étant sous le régime de parc fermé, évaluer la dégradation des pneus était la principale tâche des 20 pilotes, parmi lesquels une tête que l'on n'est pas encore habitué à voir : Logan Sargeant. Titularisé par Williams pour 2023 à condition d'obtenir sa Super Licence, l'Américain pouvait grappiller une unité supplémentaire en vue des 40 points nécessaires afin de s'octroyer le précieux sésame.

Lire aussi :

Encore faut-il parcourir 100 kilomètres lors de cette heure d'essais, ce que Sargeant n'a finalement pas fait à Mexico, à deux tours près. Cette fois, il n'a pas traîné en faisant partie des premiers pilotes à effectuer un tour chronométré, en 1'19"450 avec les pneus mediums. Au bout de vingt minutes, il avait déjà parcouru 14 boucles sur les 24 nécessaires.

Pendant ce temps, les composés pneumatiques étaient divers et variés avec George Russell en tête du classement à l'issue du premier quart d'heure grâce à un tour en 1'14"916 en tendres, des pneus également utilisés par Charles Leclerc notamment, tandis que Carlos Sainz évoluait en mediums, et Lewis Hamilton, Max Verstappen et Sergio Pérez en durs.

Alors que se poursuivaient les longs relais, c'est Esteban Ocon qui a pris la tête en 1'14"604, lui aussi en tendres, et toujours loin du meilleur temps du week-end (1'10"881 par Verstappen en Q2). Personne n'allait battre le chrono du pilote Alpine, Pérez prenant la deuxième place devant Russell, Fernando Alonso, Verstappen et Hamilton.

Étonnamment, une seule écurie a évalué la durabilité des trois composés pneumatiques lors de cette séance : Aston Martin, avec ses deux pilotes. Pendant ce temps, Alpine, AlphaTauri, Haas, McLaren, Ferrari, Alfa Romeo et Williams ont fait l'impasse sur les gommes dures, Red Bull et Mercedes sur les mediums.

Logan Sargeant, quant à lui, a finalement couvert 28 tours, avec deux relais de 14 boucles en mediums puis en tendres. Son coéquipier d'un temps, Nicholas Latifi, s'est fait remarquer avec une excursion dans l'herbe au dernier virage, sans gravité.

Brazil Grand Prix de São Paulo - Essais Libres 2

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 France Esteban Ocon Alpine 28 1'14.604  
2 Mexico Sergio Pérez Red Bull 36 1'14.788 0.184
3 United Kingdom George Russell Mercedes 31 1'14.916 0.312
4 Spain Fernando Alonso Alpine 29 1'15.049 0.445
5 Netherlands Max Verstappen Red Bull 30 1'15.098 0.494
6 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 33 1'15.137 0.533
7 France Pierre Gasly AlphaTauri 32 1'15.636 1.032
8 Germany Mick Schumacher Haas 40 1'15.684 1.080
9 Denmark Kevin Magnussen Haas 38 1'15.815 1.211
10 United Kingdom Lando Norris McLaren 25 1'15.851 1.247
11 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari 38 1'15.856 1.252
12 Japan Yuki Tsunoda AlphaTauri 32 1'15.865 1.261
13 Monaco Charles Leclerc Ferrari 37 1'15.868 1.264
14 Australia Daniel Ricciardo McLaren 28 1'15.994 1.390
15 Finland Valtteri Bottas Alfa Romeo 34 1'16.047 1.443
16 Canada Nicholas Latifi Williams 34 1'16.181 1.577
17 Canada Lance Stroll Aston Martin 43 1'16.263 1.659
18 Germany Sebastian Vettel Aston Martin 44 1'16.400 1.796
19 China Zhou Guanyu Alfa Romeo 37 1'16.468 1.864
20 United States Logan Sargeant Williams 28 1'16.480 1.876

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Steiner : "On ne va pas gagner la course, je ne rêve pas"
Article suivant Enzo Fittipaldi rejoint le Red Bull Junior Team pour 2023

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France