EL3 - Hamilton devant Ocon, Ferrari boit la tasse

Dans une séance légèrement perturbée par la pluie, Lewis Hamilton a signé le meilleur temps des EL3 du GP de Belgique, devant un Esteban Ocon impressionnant. Les Ferrari sont toutes les deux au-delà de la 16e place.

EL3 - Hamilton devant Ocon, Ferrari boit la tasse

Sous un ciel menaçant et des conditions fraîches, avec 14°C dans l'air et 19°C sur la piste, la dernière séance d'essais libres du Grand Prix de Belgique 2020 débute. Les Haas, qui ont peu roulé ce vendredi en raison de problèmes techniques divers qui ont conduit à des changements de moteur, sont les premières à signer des temps et sont même pendant un petit quart d'heure les seules monoplaces en piste.

La pluie, qui était attendue, finit par tomber légèrement peu après l'entrée au stand des voitures américaines. Conséquence directe : le circuit reste silencieux et vide de longues minutes. Les pilotes finissent toutefois par sortir des garages à une quarantaine de minutes de la fin, l'averse ayant cessé sans véritablement humidifier l'asphalte.

Lire aussi :

Peu avant la mi-séance, Bottas se positionne en tête, avec 1'43"8, 0"083 devant Verstappen et 0"325 devant Hamilton, tous trois étant en pneus tendres (rouges). Pérez est à 0"793, mais en pneus durs (blancs). Gasly et Ocon, les deux derniers pilotes sous la seconde d'écart, à neuf dixièmes, sont quant à eux en mediums (jaunes).

Une vingtaine de minutes avant le drapeau à damier, la pluie se remet à tomber légèrement. Cela éloigne les F1 du circuit jusqu'aux huit dernières minutes où la plupart d'entre elles ressortent. Seul Magnussen reste au garage, Haas ayant visiblement (encore) du travail à faire sur la VF-20. Comme attendu, du trafic se crée dans le dernier secteur de la piste, au moment de préparer les tours lancés.

Ocon, au prix d'un tour d'attaque au volant d'une Renault véloce et clairement déchargée en aéro, s'empare provisoirement des commandes, en 1'43"4, mais Hamilton fait mieux avec 1'43"2. Norris est troisième, à trois dixièmes. En fin de classement, les Ferrari, qui semblent avoir adopté une approche aéro avec plus d'appui que vendredi, ne parviennent même pas à faire mieux que la 17e position. Beaucoup de pilotes se plaignent du trafic, qui risque d'être encore pire en Q1 et Q2 cet après-midi.

Belgium Grand Prix de Belgique - Essais Libres 3

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 9 1'43.255  
2 France Esteban Ocon Renault 9 1'43.485 0.230
3 United Kingdom Lando Norris McLaren 12 1'43.641 0.386
4 Thailand Alexander Albon Red Bull 13 1'43.731 0.476
5 Finland Valtteri Bottas Mercedes 9 1'43.813 0.558
6 Netherlands Max Verstappen Red Bull 10 1'43.896 0.641
7 Australia Daniel Ricciardo Renault 8 1'43.973 0.718
8 Canada Lance Stroll Racing Point 12 1'43.988 0.733
9 Spain Carlos Sainz Jr. McLaren 13 1'44.006 0.751
10 Mexico Sergio Pérez Racing Point 12 1'44.180 0.925

partages
commentaires
Comment la F1 souhaite encore réduire l'appui aéro en 2021

Article précédent

Comment la F1 souhaite encore réduire l'appui aéro en 2021

Article suivant

Grosjean sans miracle : "Ça reste une Haas avec un moteur Ferrari"

Grosjean sans miracle : "Ça reste une Haas avec un moteur Ferrari"
Charger les commentaires
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021