Faire équipe avec Ricciardo, c'est idéal pour Ocon

Précédemment associé à Pascal Wehrlein chez Manor et à Sergio Pérez chez Force India, Esteban Ocon se félicite de pouvoir se mesurer au septuple vainqueur en Grand Prix qu'est Daniel Ricciardo chez Renault.

Faire équipe avec Ricciardo, c'est idéal pour Ocon

S'il a connu une saison 2019 difficile au volant d'une Renault R.S.19 qui n'était que la cinquième force du plateau, Daniel Ricciardo conserve la réputation de l'un des meilleurs pilotes sur la grille. Il s'agit d'une situation idéale pour le jeune Esteban Ocon, qui aura à cœur de continuer à faire ses preuves alors qu'un baquet chez Mercedes lui a déjà échappé par deux fois, pour 2019 et 2020.

Lire aussi :

"J'ai parlé quelques fois [à Ricciardo], mais je ne le connais pas si bien. Ce que je sais, c'est à quel point il est rapide, qu'il est l'un des pilotes de Formule 1 les plus estimés et l'un des meilleurs. Être avec lui dans la même écurie, ça va être super pour m'évaluer, car quand on court en Formule 1, on veut courir avec les meilleurs", commente le Français de 23 ans dans une interview accordée à ESPN. "Je ne le connais pas vraiment personnellement, mais de ce que j'ai entendu, c'est quelqu'un de vraiment cool, donc ce sera super de faire équipe avec lui."

Esteban Ocon, Renault F1 Team

Il s'agit en tout cas d'un retour aux sources pour Ocon qui, dès 2010, avait intégré la Gravity Academy (programme de jeunes pilotes de la structure d'Enstone, rebaptisé Renault Sport Academy au moment du rachat par le Losange fin 2015 avec un renouvellement complet des effectifs). Il avait même mené des tests au volant des Lotus E20 et E22 fin 2014. Ocon a ensuite tenu le rôle de pilote d'essais Renault jusqu'à la trêve estivale en 2016, prêté par Mercedes, qui l'avait pris sous son aile.

"Je connais très bien l'équipe, car j'y ai fait mon apprentissage pendant ma carrière junior", souligne le Normand. "Je n'y suis pas allé en 2009 [avant la vente à Genii Capital par Renault], mais à partir de 2010 j'y étais, j'apprenais l'anglais, je m'entraînais à l'usine. Bien sûr, beaucoup de gens sont partis, beaucoup sont arrivés, et l'usine a complètement changé, mais c'est une écurie que je connais très bien. C'est pourquoi il est merveilleux de poursuivre cette histoire, car à l'époque, l'objectif était toujours d'avoir un baquet de titulaire dans cette équipe. C'est donc un peu émouvant."

Dans le paddock, Ocon est unanimement reconnu comme un jeune homme travailleur et humble, et il ne s'agit pas de jouer un rôle. "Je ne suis pas comédien ! Je suis simplement moi. Mes parents ont été très stricts au niveau de mon éducation, et je ne sais pas si cela change quelque chose, mais ils m'ont toujours bien appris qu'il fallait être poli et reconnaissant de ce que l'on a. Il faut être conscient du dur travail consenti par les autres pour soi, car ce n'est pas un dû. Ils y mettent tout leur cœur, c'est important de le reconnaître", conclut-il.

partages
commentaires
Netflix a annoncé la date de la saison 2 de Drive to Survive

Article précédent

Netflix a annoncé la date de la saison 2 de Drive to Survive

Article suivant

Grosjean : Haas peut créer la surprise avec son nouveau fond plat

Grosjean : Haas peut créer la surprise avec son nouveau fond plat
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021