Officiel - Fernando Alonso va quitter la F1

partages
commentaires
Officiel - Fernando Alonso va quitter la F1
Par : Fabien Gaillard
14 août 2018 à 15:11

L'écurie McLaren a annoncé que Fernando Alonso ne roulera pas en Formule 1 en 2019, après 17 saisons de titulaire dans la discipline reine.

Alors que son avenir était en suspens depuis plusieurs mois, l'Espagnol et son écurie ont officialisé son départ de la discipline reine en fin de saison, après 17 années au plus haut niveau.

Alonso, avec McLaren depuis 2015, n'a plus signé le moindre podium depuis 2014 et végète en milieu voire fond de grille depuis plusieurs saisons, lors desquelles il aura principalement trouvé le succès et la lutte pour la victoire en dehors du paddock, que ce soit lors de sa participation à l'Indy 500 2017 ou avec Toyota en Endurance, avec qui il a remporté les 24 Heures du Mans 2018.

Lire aussi :

"Après 17 merveilleuses années dans ce sport d'exception, il est temps pour moi de passer à autre chose", a déclaré le pilote au numéro 14. "J'ai profité de chaque minute de ces incroyables saisons et je ne peux suffisamment remercier les gens qui ont contribué à les rendre si spéciales. Il reste plusieurs Grands Prix à disputer cette saison, et j'y participerai avec plus de motivation et de passion que jamais."

"J'ai pris cette décision il y a plusieurs mois, et elle est inflexible. Cependant, je souhaite sincèrement remercier Chase Carey et Liberty Media des efforts qu'ils ont faits pour me faire changer d'avis, et tous ceux qui m'ont contacté pendant cette période."

"Enfin, je souhaite également remercier mes anciens teams, coéquipiers, concurrents, collègues, partenaires, journalistes, et tous ceux avec qui j'ai travaillé lors de ma carrière en Formule 1. Et, surtout, mes fans dans le monde entier. Je suis sûr que nos chemins se recroiseront à l'avenir."

 

Débutant chez Minardi en 2001, Fernando Alonso a rapidement démontré son potentiel et, sous l'aile de Flavio Briatore, a ensuite gravi progressivement les échelons au sein de l'écurie Renault. Après une année comme pilote essayeur en 2002, il sera titularisé en 2003, saison de sa première victoire en F1. Il mettra fin à l'ère Schumacher-Ferrari en menant le Losange aux titres mondiaux en 2005 et 2006 avant de faire le choix de quitter Enstone pour tenter l'aventure McLaren-Mercedes. Celle-ci se soldera par un semi-échec puisqu'il échouera à un souffle du titre 2007 mais quittera l'écurie de Ron Dennis au terme de sa première saison, la faute à une détérioration des relations à Woking.

Il trouvera alors refuge chez Renault pendant deux saisons, marquées notamment par la victoire de Singapour acquise grâce à la tricherie du Crashgate en 2008. Arrivé chez Ferrari en 2010, il passera proche du titre mondial dès cette première saison en rouge avant d'avoir une seconde chance en 2012. Las, il perdra de nouveau face à Sebastian Vettel et Red Bull. Les échecs à répétition de Maranello mineront la fin de son aventure italienne et il fera le choix de rejoindre McLaren-Honda en 2015, avec l'espoir que cette relation historique porte à nouveau ses fruits. Mais le désastre de cette collaboration aura finalement plongé Alonso dans une longue disette, lors de laquelle il se sera plus fait remarquer par ses déclarations que par ses résultats, la faute à des monoplaces peu performantes et peu fiables. 

La saison 2018 devait marquer le renouveau de McLaren, sous l'impulsion de la nouvelle alliance avec Renault, mais la MCL33 s'avère en fait être une monoplace trop peu rapide pour jouer mieux que les accessits.

Prochain article Formule 1
Renault : Changer radicalement les règles moteur n'est plus nécessaire

Article précédent

Renault : Changer radicalement les règles moteur n'est plus nécessaire

Article suivant

Alonso n'exclut pas un retour en F1 à l'avenir

Alonso n'exclut pas un retour en F1 à l'avenir
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso Boutique
Équipes McLaren Boutique
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Actualités