Alonso devrait faire son retour chez Renault en 2021

Fernando Alonso semble parti pour faire un retour sensationnel au sein de l'écurie Renault, avec un contrat pour les saisons 2021 et 2022 qui devrait être confirmé dès mercredi.

Alonso devrait faire son retour chez Renault en 2021

Fernando Alonso a couru pour Renault de 2003 à 2006, remportant le titre mondial lors des deux dernières années, avant de revenir à Enstone de 2008 à 2009 après un éphémère passage chez McLaren. Il n'a pas couru en Grand Prix depuis 2018 avec... McLaren, mais devrait manifestement pallier le départ de Daniel Ricciardo... à destination de cette même équipe.

McLaren 2007 :

L'écurie Renault est certainement très différente d'il y a 11 ans, lorsqu'Alonso en faisait encore partie, mais de nombreux employés y demeurent depuis cette époque, notamment le directeur sportif Alan Permane. L'Espagnol retrouvera également l'actuel directeur technique Pat Fry, avec qui il a travaillé chez McLaren et Ferrari.

La semaine dernière, le directeur d'équipe Cyril Abiteboul avait confirmé que Renault s'intéressait à Alonso, mais avait tempéré cette information en soulignant la présence d'autres candidats."Il n’y a pas que Fernando sur la liste, il y en a d’autres", a-t-il insisté il y a seulement cinq jours.

Lire aussi :

Esteban Ocon, quant à lui, était plutôt favorable à l'idée de faire équipe avec le double Champion du monde. "Mon choix personnel n'a aucun lien avec ce que l'écurie va faire", avait-il indiqué. "J'ai une super relation avec Fernando. Le casque que j'ai, et le seul échange que j'ai fait entre pilotes, c'était avec lui. C'est lui qui, avec Michael [Schumacher], ses luttes à l'époque, m'a donné l'amour du sport. Je ne sais pas s'il va nous rejoindre ou non, mais s'il pouvait revenir, j'en serais très heureux."

À noter qu'Alonso fêtera son 40e anniversaire en juillet 2021. Depuis 1980, seuls deux pilotes sont parvenus à monter sur le podium à plus de 40 ans en Formule 1. Le premier était Nigel Mansell au Grand Prix d'Australie 1994, vainqueur après l'accrochage des leaders et candidats au titre Damon Hill et Michael Schumacher ; le second était ce même Schumacher au Grand Prix d'Europe 2012, là aussi grâce à la collision de deux pilotes devant lui en toute fin de course, à savoir Lewis Hamilton et Pastor Maldonado. Bien entendu, Alonso pourrait ne pas être le doyen du plateau si Kimi Räikkönen, près de deux ans plus âgé, venait à poursuivre l'aventure.

partages
commentaires

Voir aussi :

Kubica va piloter l'Alfa Romeo en EL1

Article précédent

Kubica va piloter l'Alfa Romeo en EL1

Article suivant

Les nouveautés techniques de Mercedes, Red Bull et Renault

Les nouveautés techniques de Mercedes, Red Bull et Renault
Charger les commentaires
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021
Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes Prime

Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes

Pour la première fois de l'ère turbo hybride, Red Bull mène les deux championnats après sa victoire au Grand Prix de Monaco.

Formule 1
5 juin 2021
Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1 Prime

Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1

Le partenariat entre la Formule 1 et Amazon Web Services se traduit par de nombreux graphiques servant à approfondir la compréhension des Grands Prix. Mais la discipline cherche également à améliorer le spectacle proposé en piste aux spectateurs.

Formule 1
2 juin 2021
Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée Prime

Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée

Les avis sont divisés sur la place du Grand Prix de Monaco au sein du calendrier de la Formule 1. Néanmoins, l'épreuve continue d'offrir un défi unique pour les pilotes et les équipes.

Formule 1
1 juin 2021
Pourquoi les qualifications freinent la progression de Pérez Prime

Pourquoi les qualifications freinent la progression de Pérez

À Monaco, Sergio Pérez a réalisé sa meilleure course depuis qu'il a rejoint Red Bull en s'élançant de la neuvième place sur la grille pour atteindre la quatrième position sous le drapeau à damier.

Formule 1
31 mai 2021