Ferrari explique ses difficultés par les pneus, pas le moteur

Selon Mattia Binotto, c'est l'incapacité à faire fonctionner les pneus qui explique le vendredi particulièrement délicat de Ferrari à Spa-Francorchamps.

Ferrari explique ses difficultés par les pneus, pas le moteur

Ferrari s'attendait à vivre un week-end difficile en Belgique, il pourrait même devenir pénible. La "triste" performance des SF1000 vendredi en essais libres, telle que l'a qualifiée Charles Leclerc, a démontré que les craintes étaient légitimes. Lors de la séance de l'après-midi, le Monégasque a terminé à une très lointaine 15e place tandis que Sebastian Vettel n'a pu faire mieux que le 17e chrono. Une forme à peine croyable lorsque l'on repense au niveau de performance de la Scuderia sur ce même tracé de Spa-Francorchamps il y a tout juste un an.

Lire aussi :

Le manque de vitesse de pointe de Ferrari est largement mis en avant pour expliquer la situation, ramenant invariablement à l'affaire de l'exploitation du moteur italien en 2019 et à l'accord secret passé durant l'hiver avec la FIA. Une nouvelle fois, Mattia Binotto monte au créneau pour démonter cette théorie, assurant que le manque de rythme des Rouges en Belgique n'est pas uniquement lié à la V-max.

"Nous avons du mal à faire fonctionner les pneus", assure le directeur de Ferrari. "Nous manquons d'adhérence, que ce soit au freinage ou à l'accélération. Il n'y a pas de performance globale sur la voiture. Les pilotes se plaignent du grip général. Ce n'est pas le potentiel de notre voiture, ce n'est certainement pas sa position normale si l'on compare à là où nous nous situons sur la grille et à la compétitivité des autres. La situation est la même sur les deux voitures, donc ce n'est pas lié aux pilotes. C'est vraiment la manière dont nous réglons la voiture afin de trouver la bonne fenêtre avec les pneus."

Vendredi, Ferrari a expérimenté différents niveaux d'appui aérodynamique sur sa monoplace afin de déterminer quelle solution était la meilleure entre la forte et la faible traînée. Les ennuis rencontrés avec les gommes ont rendu les conclusions très difficiles à établir selon Mattia Binotto. En l'état actuel des choses, le niveau de Ferrari pourrait signifier qu'aucune des deux monoplaces ne parvienne à accéder à la Q3 en qualifications ce samedi après-midi.

"Si l'on ne trouve pas la bonne fenêtre avec les pneus, on ne les fait pas fonctionner", martèle Binotto. "Si l'on n'a pas de grip, on n'est pas rapide dans le deuxième secteur, puis la conséquence est d'être lent dans les trois secteurs. Il y a énormément à faire afin d'essayer de corriger les choses pour le reste du week-end."

partages
commentaires
Une Renault "dangereusement trop rapide" pour McLaren à Spa
Article précédent

Une Renault "dangereusement trop rapide" pour McLaren à Spa

Article suivant

Tsunoda fera des tests pour AlphaTauri, et plus si affinités

Tsunoda fera des tests pour AlphaTauri, et plus si affinités
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021