Ferrari a demandé à Sauber d'engager Leclerc et Giovinazzi

On savait que Ferrari voulait placer deux de ses poulains, Charles Leclerc et Antonio Giovinazzi, en Formule 1 pour la saison 2018. La Scuderia passe à l'action pour tenter de finaliser cette possibilité.

Ferrari a demandé à Sauber d'engager Leclerc et Giovinazzi
Antonio Giovinazzi, Haas F1 Team
Charles Leclerc, PREMA Powerteam
Pascal Wehrlein, Sauber C36
Charles Leclerc, PREMA Powerteam
Antonio Giovinazzi, Haas F1 Team
Maurizio Arrivabene, Team Principal, Ferrari, Sergio Marchionne, directeur exécutif de Fiat Chrysler
Pascal Wehrlein, Sauber C36
Marcus Ericsson, Sauber C36
Charles Leclerc, PREMA Powerteam
Antonio Giovinazzi, Haas F1 Team

La Ferrari Driver Academy comprend six pilotes, mais Charles Leclerc est de loin le plus proche de la Formule 1, lui qui domine le championnat 2017 de Formule 2. Avec son pilote de réserve Antonio Giovinazzi, vice-Champion GP2 l'an passé, l'écurie au cheval cabré a dans ses rangs les deux rookies les plus impressionnants des années 2010 dans l'antichambre de la Formule 1.

Il est donc logique de leur chercher un baquet dans l'élite. Or, Haas F1 Team a déjà confirmé Romain Grosjean et Kevin Magnussen pour 2018 ; les seuls volants libres en lien avec Ferrari sont donc ceux de Sauber, une écurie historiquement liée à la marque italienne par l'utilisation de ses moteurs en F1, et dont le directeur Frédéric Vasseur n'a pas exclu la possibilité de devenir un junior team Ferrari. Mais jusqu'à présent, c'est un duo Ericsson-Leclerc qui était pressenti.

Selon les informations de Motorsport.com, Sergio Marchionne et Maurizio Arrivabene, respectivement président de Ferrari et directeur de la Scuderia, se sont rendus au siège suisse de Sauber à Hinwil la semaine dernière pour discuter de ce projet, et en particulier d'un line-up Leclerc-Giovinazzi.

"Nous avons besoin de place, car nous avons deux jeunes pilotes qui sont exceptionnels", reconnaît Marchionne. "Nous devons trouver un endroit où poser les fondations de la Scuderia Ferrari de demain."

Si ce projet se concrétise, Pascal Wehrlein et Marcus Ericsson se retrouveront en difficulté. L'avenir du protégé de Mercedes dépendra de ce que la marque à l'étoile voudra faire de lui, tandis qu'un départ du Suédois serait tout de même une surprise, étant donné qu'il entretient des liens étroits avec les propriétaires de l'écurie suisse.

Cependant, la rumeur affirme déjà qu'il pourrait remplacer Felipe Massa chez Williams, si jamais il perdait son volant chez Sauber. La légendaire équipe britannique a besoin d'un pilote de plus de 25 ans pour satisfaire aux besoins de son sponsor titre Martini, et Ericsson vient de fêter son 27e anniversaire.

Quant à Giovinazzi, rappelons qu'il participe à sept séances d'essais libres chez Haas en cette deuxième moitié de saison. S'exprimant après les EL1 de Singapour, où il a pris le volant de la VF-17, l'Italien a commenté son avenir avec prudence : "Je me concentre actuellement sur le fait de faire le meilleur travail possible lors des quatre derniers EL1 avec Haas, puis ce sera à Ferrari de prendre une décision. Bien sûr, l'objectif est d'être sur la grille l'an prochain, mais nous verrons avec Ferrari."

Avec Roberto Chinchero

 
partages
commentaires
Palmer a appris la venue de Sainz sur internet

Article précédent

Palmer a appris la venue de Sainz sur internet

Article suivant

EL3 - Verstappen, Vettel et Hamilton dans un mouchoir de poche

EL3 - Verstappen, Vettel et Hamilton dans un mouchoir de poche
Charger les commentaires
Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable Prime

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable

Il n'y a pas que la lutte entre Verstappen et Hamilton qui oppose les patrons de Red Bull et de Mercedes : la nature des moteurs 2025 de Formule 1 fait également l'objet de désaccords. Mais les espoirs d'avoir des unités de puissance bruyantes, sources d'émotions fortes tout en étant respectueuses de l'environnement ne sont pas forcément opposés.

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021

Après le Grand Prix de Hongrie, onzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
2 août 2021
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021