Interdire les modes qualifs "ne peut être que positif" pour Ferrari

L'interdiction annoncée des modes moteur les plus puissants en qualifications "ne peut être que positive" pour une Scuderia Ferrari en manque de vitesse de pointe, estime Charles Leclerc.

Interdire les modes qualifs "ne peut être que positif" pour Ferrari

Il est apparu ce jeudi avant le GP d'Espagne que la FIA était prête à mettre fin à la pratique des modes moteur de qualifications dès le GP de Belgique, fin août. L'idée est d'empêcher les équipes d'utiliser des réglages pré-programmés qui augmentent sensiblement la performance des unités de puissance sur une courte période lors des qualifs et, a priori, de n'autoriser qu'un mode moteur unique pour la séance du samedi après-midi et la course.

Lire aussi :

Tout cela va devoir être clarifié par une directive technique envoyée aux écuries avant Spa. Toutefois, il apparaît que les structures qui risquent d'y perdre le plus sont celles motorisées par Mercedes. Au contraire, Ferrari est à la peine avec son bloc turbo hybride depuis le début de saison, dans le sillage d'un accord secret avec la FIA suite à l'enquête sur le suspicieux moteur 2019, et devrait ne pas vraiment être impacté par ce revirement réglementaire.

Quand il lui est demandé ce qu'une telle interdiction signifierait pour Ferrari, Charles Leclerc a affirmé que l'écurie ne disposait d'aucun mode particulier en qualifications et qu'une telle nouvelle ne pouvait qu'être bonne pour la Scuderia.

"Pour être honnête, je ne pense pas que cela nous affectera autant, donc je pense que cela ne peut être que positif pour nous. À quel point ce sera bénéfique, ça reste à voir. Mais pour nous, je peux dire que nous n'avons rien de différent entre les qualifications et la course. Donc, en ce qui nous concerne, cela ne changera rien."

Leclerc a en tout cas plutôt soutenu la décision, en lançant qu'elle était "probablement" prise "pour une bonne raison".

Lire aussi :

Son coéquipier Sebastian Vettel a fait écho à ses propos, en déclarant : "Attendons de voir ce qui va se passer. Cela dépend toujours de ce que vous êtes capable de faire, je suppose."

"Si vous avez développé quelque chose sur votre moteur qui vous permet sans doute de parcourir une certaine distance avec plus de puissance, plus de contraintes sur le moteur, alors ce n'est probablement pas la meilleure nouvelle. Mais de là où nous sommes actuellement, comme l'a dit Charles, cela ne nous affecte pas."

partages
commentaires

Voir aussi :

Sebastian Vettel dément les tensions avec Ferrari

Article précédent

Sebastian Vettel dément les tensions avec Ferrari

Article suivant

Pierre Gasly : sa renaissance chez AlphaTauri, l'avenir de la F1...

Pierre Gasly : sa renaissance chez AlphaTauri, l'avenir de la F1...
Charger les commentaires
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021