Gasly : "On ne pensait pas que ça irait aussi vite"

Le Français a été éliminé dès la première partie des qualifications à Melbourne, alors que sa monoplace avait évidemment le potentiel pour atteindre la Q3. Une cruelle désillusion due à une erreur stratégique.

Gasly : "On ne pensait pas que ça irait aussi vite"
Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15
Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15
Pierre Gasly, Red Bull Racing
Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15
Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15
Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15

Pour ses grands débuts avec Red Bull Racing en Grand Prix, Pierre Gasly ne s'est pas facilité la tâche à Melbourne en qualifications. Éliminé dès la Q1, le Français n'est toutefois pas le seul coupable de la situation, car la stratégie de l'écurie autrichienne ne l'a pas aidé. Dix-septième sur la grille de départ, il n'était en fait qu'à 54 millièmes d'un passage en Q2, dans un peloton plus dense que jamais. L'amélioration continue de la piste, qui a permis aux chronos de tomber jusqu'au dernier moment, a coûté cher. 

"Je pense qu'on a été optimistes et on ne s'attendait pas à une telle évolution de piste, et à ce que ce soit si serré", déplore le Français. "Je me sentais bien en EL3 et j'étais heureux de mon tour, les conditions de piste ont changé et c'est une surprise."

"Ce n'est pas comme on l'aurait voulu, mais on prend la bonne direction, session après session, et on verra ce que Max [Verstappen] peut faire. Ce sera une course difficile de là où on part. C'est une journée difficile et il faut rester optimiste et prendre de l'expérience avec l'auto et profiter des conditions."

Voir aussi :

Si Red Bull Racing apparaît clairement en retrait pour le moment par rapport à Mercedes et Ferrari, une élimination aussi prématurée reste une douche froide. Le seul point positif pour le Normand est sans doute d'être en mesure de l'expliquer, mais la situation est loin d'être idéale avec un Grand Prix à disputer sur une piste où il est particulièrement difficile de dépasser. 

"Franchement, c’est décevant car je fais un assez bon tour, je suis à un dixième et demi de Max", rumine Gasly. "On ne pensait pas que ça irait aussi vite en Q1. On doit être la seule équipe à faire un seul run et au final, on se fait sortir. Il faut rester positif, c’est Melbourne... Mais il n’y a eu que quatre dépassements l’année dernière donc ce sera une course compliquée. Il va falloir prendre de l’expérience."

partages
commentaires
La grille de départ du GP d'Australie
Article précédent

La grille de départ du GP d'Australie

Article suivant

Un Hamilton "tremblant" s'offre une 6e pole consécutive à Melbourne

Un Hamilton "tremblant" s'offre une 6e pole consécutive à Melbourne
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021