Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
21 jours
23 oct.
Prochain événement dans
33 jours
31 oct.
Prochain événement dans
41 jours
13 nov.
Prochain événement dans
54 jours
04 déc.
Prochain événement dans
75 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
82 jours

Gasly : "On ne pensait pas que ça irait aussi vite"

partages
commentaires
Gasly : "On ne pensait pas que ça irait aussi vite"
Par :

Le Français a été éliminé dès la première partie des qualifications à Melbourne, alors que sa monoplace avait évidemment le potentiel pour atteindre la Q3. Une cruelle désillusion due à une erreur stratégique.

Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15
Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15
Pierre Gasly, Red Bull Racing
Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15
Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15
Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15

Pour ses grands débuts avec Red Bull Racing en Grand Prix, Pierre Gasly ne s'est pas facilité la tâche à Melbourne en qualifications. Éliminé dès la Q1, le Français n'est toutefois pas le seul coupable de la situation, car la stratégie de l'écurie autrichienne ne l'a pas aidé. Dix-septième sur la grille de départ, il n'était en fait qu'à 54 millièmes d'un passage en Q2, dans un peloton plus dense que jamais. L'amélioration continue de la piste, qui a permis aux chronos de tomber jusqu'au dernier moment, a coûté cher. 

"Je pense qu'on a été optimistes et on ne s'attendait pas à une telle évolution de piste, et à ce que ce soit si serré", déplore le Français. "Je me sentais bien en EL3 et j'étais heureux de mon tour, les conditions de piste ont changé et c'est une surprise."

"Ce n'est pas comme on l'aurait voulu, mais on prend la bonne direction, session après session, et on verra ce que Max [Verstappen] peut faire. Ce sera une course difficile de là où on part. C'est une journée difficile et il faut rester optimiste et prendre de l'expérience avec l'auto et profiter des conditions."

Voir aussi :

Si Red Bull Racing apparaît clairement en retrait pour le moment par rapport à Mercedes et Ferrari, une élimination aussi prématurée reste une douche froide. Le seul point positif pour le Normand est sans doute d'être en mesure de l'expliquer, mais la situation est loin d'être idéale avec un Grand Prix à disputer sur une piste où il est particulièrement difficile de dépasser. 

"Franchement, c’est décevant car je fais un assez bon tour, je suis à un dixième et demi de Max", rumine Gasly. "On ne pensait pas que ça irait aussi vite en Q1. On doit être la seule équipe à faire un seul run et au final, on se fait sortir. Il faut rester positif, c’est Melbourne... Mais il n’y a eu que quatre dépassements l’année dernière donc ce sera une course compliquée. Il va falloir prendre de l’expérience."

La grille de départ du GP d'Australie

Article précédent

La grille de départ du GP d'Australie

Article suivant

Un Hamilton "tremblant" s'offre une 6e pole consécutive à Melbourne

Un Hamilton "tremblant" s'offre une 6e pole consécutive à Melbourne
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Catégorie Qualifications
Pilotes Pierre Gasly
Équipes Red Bull Racing
Auteur Basile Davoine