Russell : "Je ne peux pas faire de la figuration" en 2020

Consigné au fond de grille par une Williams FW42 peu compétitive en 2019, George Russell espère se montrer plus à son avantage cette saison.

Russell : "Je ne peux pas faire de la figuration" en 2020

Si George Russell avait beau affirmer que les dirigeants de Williams et de Mercedes (dont il est le protégé) étaient conscients de ses performances, il est indéniable que la saison 2019 de Formule 1 ne lui a pas permis de se mettre en valeur de la même manière qu'au volant d'une monoplace plus compétitive. La Williams accusait un déficit de performance notable vis-à-vis de toutes les voitures concurrentes, et Russell a eu pour principal adversaire son coéquipier Robert Kubica, lui infligeant un sévère 21-0 en qualifications – mais à onze reprises, le Polonais a pris l'avantage au premier tour.

Lire aussi :

"Je vais vraiment essayer de m'améliorer. C'est un domaine de mon pilotage où je n'ai certainement pas fait un assez bon travail l'an dernier", déclare justement Russell au sujet de ses départs. "Mais nous nous étions retrouvés dans une situation étrange. Les voitures de devant prenaient la poudre d'escampette et je ne me battais qu'avec Robert. C'était ma première année, et je ne voulais prendre aucun risque inutile à cet égard. Mais il est clair que cette année, il faut que je joue des coudes un peu plus, car je ne peux pas faire de la figuration en fond de peloton."

S'il espère donc concurrencer les autres écuries du milieu de tableau, Russell indique toutefois que la priorité de Williams sera d'exploiter au maximum le potentiel de sa FW43 – quand la saison 2020 débutera, puisqu'elle est retardée par la pandémie due au coronavirus"J'imagine qu'un excellent résultat serait de battre une autre voiture en qualifications et en course, vu notre situation de l'an dernier. Mais ce n'est pas exactement l'objectif. Nous ne cherchons pas à accomplir cela, nous voulons tirer le meilleur de notre voiture – que ce soit pour la 19e place ou une performance en Q3", conclut Russell.

Propos recueillis par Jonathan Noble

partages
commentaires
Annulation du GP d'Australie : la confusion expliquée

Article précédent

Annulation du GP d'Australie : la confusion expliquée

Article suivant

Crise sanitaire et F1 : "Il peut y avoir des défections d'équipes"

Crise sanitaire et F1 : "Il peut y avoir des défections d'équipes"
Charger les commentaires
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021
Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes Prime

Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes

Pour la première fois de l'ère turbo hybride, Red Bull mène les deux championnats après sa victoire au Grand Prix de Monaco.

Formule 1
5 juin 2021
Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1 Prime

Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1

Le partenariat entre la Formule 1 et Amazon Web Services se traduit par de nombreux graphiques servant à approfondir la compréhension des Grands Prix. Mais la discipline cherche également à améliorer le spectacle proposé en piste aux spectateurs.

Formule 1
2 juin 2021
Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée Prime

Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée

Les avis sont divisés sur la place du Grand Prix de Monaco au sein du calendrier de la Formule 1. Néanmoins, l'épreuve continue d'offrir un défi unique pour les pilotes et les équipes.

Formule 1
1 juin 2021
Pourquoi les qualifications freinent la progression de Pérez Prime

Pourquoi les qualifications freinent la progression de Pérez

À Monaco, Sergio Pérez a réalisé sa meilleure course depuis qu'il a rejoint Red Bull en s'élançant de la neuvième place sur la grille pour atteindre la quatrième position sous le drapeau à damier.

Formule 1
31 mai 2021