Grosjean "sur les fesses" après son élimination en Q1

Présent en Q3 sur les trois premières manches de la saison, Romain Grosjean n'est pas parvenu à passer le cap de la Q1 au Grand Prix d'Azerbaïdjan.

Grosjean "sur les fesses" après son élimination en Q1

C'est un Romain Grosjean passablement surpris et déçu qui s'est présenté devant les journalistes après son élimination en Q1 à Bakou, en Azerbaïdjan. Le Français, présent en Q3 depuis le début de saison, n'a pu faire mieux que le 17e meilleur temps en qualifications.

Le pilote Haas ne semble pas en confiance avec sa monoplace ce week-end, après une journée de vendredi marquée par très peu de roulage suite à l'arrêt prématuré des EL1, et de nombreux drapeaux jaunes et interruptions au drapeau rouge. Toutefois, l'écart important entre Grosjean et son équipier Kevin Magnussen a de quoi le surprendre.

Lire aussi :

"Honnêtement le feeling n’est pas terrible depuis le début du week-end. En qualif c’est revenu un peu, mais quand je vois le temps au tour et ce qu’il nous faut pour revenir, je suis un peu... sur les fesses. Je suis à une seconde de mon coéquipier, c’est comme si j’étais en vacances. Il y a même une seconde pour passer en Q2, c’est fou."

Grosjean confirme que l'écurie américaine du plateau rencontre quelques difficultés dans cette manche azérie, mais l'écart semble bien trop grand pour simplement le blâmer sur un week-end difficile.

"Je suis un peu étonné. On est en difficulté. Après, prendre une seconde... il faut qu’on contrôle la voiture. Je veux bien que ce soit un week-end off, mais généralement on parle de deux ou trois dixièmes."

Reste la course pour le pilote au numéro 8, qui sait comme tout le monde que Bakou peut réserver son lot de surprises, bonnes comme mauvaises !

"Tout peut arriver à Bakou, il faudra éviter les soucis au début, et puis revenir fort comme on l'a fait l'an dernier... avant le Safety Car !", ajoute-t-il, en référence à son accident sous régime de voiture de sécurité en 2018.

Le top 5 de la Q1

P. Pilote Constructeur Temps Écart
1 France Pierre Gasly Red Bull 1'41.335  
2 Monaco Charles Leclerc Ferrari 1'41.426 0.091
3 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 1'41.614 0.279
4 Netherlands Max Verstappen Red Bull 1'41.727 0.392
5 Spain Carlos Sainz Jr. McLaren 1'41.936 0.601

partages
commentaires
LIVE F1 - Les qualifications du GP d'Azerbaïdjan en direct
Article précédent

LIVE F1 - Les qualifications du GP d'Azerbaïdjan en direct

Article suivant

Qualifs - Bottas rafle la mise, Leclerc perd très gros

Qualifs - Bottas rafle la mise, Leclerc perd très gros
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021