Grosjean "surpris par le rythme de la Renault"

partages
commentaires
Grosjean
Par : Benjamin Vinel
16 avr. 2017 à 10:20

Victime d'un accident en Essais Libres 3, Romain Grosjean et Haas ont bien rectifié le tir lors des qualifications du Grand Prix de Bahreïn, avec la neuvième place des qualifications.

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17, devant Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17

En effet, en EL3, Romain Grosjean ne manquait pas de se plaindre du comportement de la VF-17 à la radio, et a fini par percuter le mur au virage 4 après avoir perdu le contrôle de sa monoplace.

Les qualifications se sont néanmoins bien mieux passées pour le Français, successivement onzième en Q1, neuvième en Q2 et également neuvième en Q3.

"C'est génial de renverser la situation comme nous l'avons fait", se délecte-t-il. "Nous étions en grande difficulté en EL3. Je n'arrivais pas à sentir la voiture. L'équipe a fait du très bon travail pour les réglages de qualifications et les sensations étaient bien meilleures dès le premier run en Q1. C'était bien, et je suis content de notre position. Nous sommes très bien placés pour le départ."

Grosjean est toutefois très surpris du rythme affiché par les Renault, en particulier celle de Nico Hülkenberg. Ce dernier a distancé le pilote Haas de près d'une seconde en Q3, après un écart de six dixièmes en Q1 et de sept dixièmes en Q2 !

"J'imagine que nous n'aurions pas pu faire mieux en qualifications", commente Grosjean. "Nous sommes un peu trop loin de la Williams et de la Renault, c'est vrai. Je suis vraiment surpris par le rythme de la Renault, même de la Williams, mais en course, c'est une autre histoire."

Une dégradation de pneus cruciale

L'optimisme est en tout cas de mise pour un tricolore qui, en 2016, avait signé à Bahreïn son meilleur résultat de la saison. Celui-ci demeure la meilleure performance de l'Histoire de Haas F1 Team.

"L'an dernier, nous sommes partis neuvième et avons fini cinquième, donc tout est possible. La course va être longue. La dégradation des pneus va être très importante ici. J'espère que les températures seront un peu plus basses en course, que ce soit dans l'air ou au sol, cela irait dans notre sens", conclut Grosjean, qui s'attendre à se battre face à "Toro Rosso, Renault, Williams et probablement Force India s'ils remontent" lors du Grand Prix.

Article suivant
Mercedes renforce son T-wing, qui résisterait à une "batte de base-ball" !

Article précédent

Mercedes renforce son T-wing, qui résisterait à une "batte de base-ball" !

Article suivant

Ocon : "Nous n'avons pas trouvé la bonne fenêtre" pour les pneus

Ocon : "Nous n'avons pas trouvé la bonne fenêtre" pour les pneus
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Lieu Bahrain International Circuit
Pilotes Romain Grosjean Boutique
Équipes Haas F1 Team , Renault F1 Team
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Réactions