Formule 1 Essais de Bahreïn

Haas a dévoilé la livrée de l'après-Mazepin

L'écurie Haas a présenté la livrée révisée de sa VF-22 qui marque la première sortie de l'écurie depuis la fin de son partenariat avec le clan Mazepin et son sponsor titre Uralkali.

4

Les deux dernières semaines ont été très agitées chez Haas. Si les préoccupations de l'écurie américaines sont bien modestes par rapport à ce qui est à leur origine, à savoir l'invasion de l'Ukraine par la Russie à la fin du mois de février, cette dernière a sur elle un impact important. Le premier événement a été la fin de la collaboration avec Uralkali (entreprise spécialisée dans la production de potasse), compagnie dont Dmitry Mazepin, milliardaire à la tête d'Uralchem (entreprise spécialisée dans la chimie) et proche du pouvoir russe, était l'un des dirigeants.

Lire aussi :

Seconde conséquence logique de cette rupture contractuelle, Nikita Mazepin a perdu son baquet de pilote puisqu'il l'avait obtenu via l'investissement d'Uralkali dans la structure fondée par Gene Haas. Dans le même temps, la monoplace avait été provisoirement privée de ses couleurs bleue et rouge lors de la dernière journée des essais de Barcelone, alors que venait de débuter la guerre en Ukraine, et l'on s'attendait là encore logiquement à ce que la référence au drapeau russe disparaisse définitivement.

Ce jeudi matin, du côté de Bahreïn, où se déroule la seconde et dernière session de tests hivernaux 2022, Haas a dévoilé ses nouvelles couleurs. Un changement qui n'a rien d'extrême, puisque le blanc est toujours la couleur dominante et le rouge est toujours présent ; en revanche le bleu a été remplacé par du noir dans un agencement légèrement différent de la robe initiale. Sur l'aileron avant, devenu principalement rouge, on peut noter l'apparition des logos de la marque d'outillage, qui s'affichent toujours aussi en grand sur les pontons.

La VF-22, qui sera la monoplace de Mick Schumacher et de Kevin Magnussen, est pour le moment bloquée dans le garage et n'en a été sortie qu'à la faveur de la photo de groupe organisée sur la grille de départ du circuit de Sakhir en préambule du roulage du jour. En effet, des soucis logistiques ont vu les pièces de l'écurie arriver tardivement dans le paddock et l'objectif est d'être prêt pour la séance de l'après-midi.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent La Mercedes W13 "sans pontons" fait ses débuts à Bahreïn
Article suivant Vettel arbore un casque aux couleurs de l'Ukraine

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France