Haas : Effectuer un shakedown avant l'Autriche, "pas une priorité"

Pour Günther Steiner, Haas ne subira pas de grand désavantage du fait de ne pas avoir pas effectué de roulage avant l'ouverture de la saison 2020 de F1 en Autriche.

Haas : Effectuer un shakedown avant l'Autriche, "pas une priorité"

La Formule 1 va débuter sa saison 2020 en Autriche à partir du 3 juillet après l'annulation ou le report des dix premiers Grands Prix initialement programmés, en raison de la pandémie de COVID-19. Il s'agira du premier roulage officiel depuis les essais hivernaux fin février. Cependant, beaucoup d'équipes ont souhaité effectuer un roulage, que ce soit sur des F1 2020 (Ferrari, Racing Point et AlphaTauri, avec d'importantes restrictions), des F1 2018 (Mercedes et Renault) voire des F3 (McLaren), pour constater en pratique ce qu'impliquent les nouvelles mesures liées à la protection contre le coronavirus et/ou remettre leurs pilotes dans le bain après de nombreuses semaines loin des circuits.

Lire aussi :

Le directeur de Haas, Günther Steiner, a confirmé que son écurie n'organiserait rien avant le début de saison, n'ayant pas la capacité de le faire. "Nous n'aurons pas de shakedown", a-t-il expliqué à une sélection de médias, dont Motorsport.com, lors d'une conférence vidéo. "Évidemment, il faudrait utiliser une journée de tournage, et puis nous n'en avons pas la capacité. Les pilotes sont prêts. Je ne pense pas qu'ils aient besoin de beaucoup d'entraînement. C'est bien de le faire, mais pour nous, actuellement, ce n'est pas une priorité de faire un shakedown."

Quand Motorsport.com lui a demandé si le fait de ne pas pouvoir pratiquer les nouveaux protocoles sanitaires à l'avance allait placer Haas dans une situation délicate au moment de la reprise, Steiner se dit confiant dans le fait que l'écurie pourra le gérer. "Je pense que c'est un avantage [de pouvoir effectuer de tels tests], je ne le nie pas, mais ce n'est pas énorme."

"Nos gars travaillent à l'usine de Banbury pour assembler la voiture, ils doivent donc faire de la distanciation sociale là-bas aussi, donc je ne suis pas trop inquiet pour ça. Nous allons pratiquer le nouveau protocole dans les garages plutôt que sur la piste. C'est aussi un peu utilisé comme excuse pour faire un shakedown, ce que vous voulez faire pour être sûr si vous en avez les moyens financiers."

"Comme je l'ai toujours dit, nous prenons un peu plus de risques dans ce domaine parce que je sais que nous avons des gens bien et que nous allons gérer cela. Nous ferons de notre mieux et nous serons en bonne position lorsque nous arriverons en Autriche. Je n'ai aucun souci à me faire à ce sujet."

Avec Luke Smith  

partages
commentaires
Ricciardo ne voulait pas attendre pour rejoindre McLaren

Article précédent

Ricciardo ne voulait pas attendre pour rejoindre McLaren

Article suivant

Innovation vs réglementation : l'éternel dilemme en F1

Innovation vs réglementation : l'éternel dilemme en F1
Charger les commentaires
Bottas, dans le piège et sur un fil Prime

Bottas, dans le piège et sur un fil

Le Grand Prix de France n'est qu'une preuve de plus du rôle à la fois central que pourrait occuper mais aussi des problèmes que risque de poser (et de se poser) Valtteri Bottas chez Mercedes.

Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
21 juin 2021
Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021