Haas impressionné par la prestation de Fittipaldi à Abu Dhabi

Pietro Fittipaldi a remplacé Nikita Mazepin au pied levé lors des essais d'Abu Dhabi, et la satisfaction est au rendez-vous chez Haas.

Haas impressionné par la prestation de Fittipaldi à Abu Dhabi

Nikita Mazepin ayant été testé positif au COVID-19 et déclaré forfait pour le Grand Prix d'Abu Dhabi, Haas a dû remplacer le Russe pour les essais qui avaient lieu au Circuit de Yas Marina ce mercredi, au lendemain de la journée de tests effectuée par Mick Schumacher.

Sans surprise, le choix de l'écurie s'est porté sur son pilote de réserve Pietro Fittipaldi, qui avait déjà assuré l'intérim de Romain Grosjean lors des deux derniers Grands Prix de la saison 2020 mais n'avait pas piloté de Formule 1 cette année. Auteur d'apparitions très sporadiques en IndyCar, en Endurance et en Stock Car depuis lors, Fittipaldi s'est manifestement bien acquitté de sa tâche au volant d'une monoplace 2019 adaptée aux pneus Pirelli 18 pouces.

Lire aussi :

"Pietro n'a pas piloté la voiture pour nous cette année, mais comme d'habitude il est très professionnel, il s'est bien préparé tout au long de l'année, il était donc prêt physiquement", déclare Ayao Komatsu, directeur de l'ingénierie chez Haas. "Nous avons fait 123 tours aujourd'hui dans la chaleur d'Abu Dhabi et sa condition physique est restée bonne tout au long de la journée. Son niveau de performance n'a donc pas chuté. Nous avons fait à la fois des runs courts avec peu de carburant et des longs relais avec beaucoup de carburant. Son feedback était vraiment bon et il était très cohérent."

L'Américano-Brésilien a signé un chrono de 1'28"622, contre 1'28"499 pour Mick Schumacher la veille. "Pietro a utilisé le pneu tendre C5 juste avant la pause déjeuner, il faisait très chaud, et il était à un dixième du temps de Mick la veille avec le même composé", poursuit Komatsu. "En fait, Mick a utilisé ce composé C5 dans des conditions bien plus fraîches, juste avant la fin de la séance à 18h."

"À vrai dire, je ne m'attendais pas à ça, car Mick a piloté toute l'année en Grand Prix et Pietro a juste sauté dans la voiture sans en avoir la moindre expérience cette année. Cela montre juste qu'il est un pilote très compétent et qu'il se prépare toujours pour tout appel de dernière minute. Il a donc fait un travail fantastique aujourd'hui."

Rappelons que Fittipaldi conservera son rôle de pilote de réserve Haas pour la saison 2022 de Formule 1.

partages
commentaires
Le titre de Verstappen pas terni par le GP d'Abu Dhabi, selon Horner
Article précédent

Le titre de Verstappen pas terni par le GP d'Abu Dhabi, selon Horner

Article suivant

Noël 2021 - Sept jeux vidéo à mettre sous le sapin

Noël 2021 - Sept jeux vidéo à mettre sous le sapin
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021