Häkkinen : "Difficile de se souvenir de toutes les règles"

Faisant écho à la polémique du week-end russe autour de Lewis Hamilton, Mika Häkkinen insiste sur le sens du détail extrême qu'il faut en permanence pour conquérir la moindre victoire en Formule 1.

Häkkinen : "Difficile de se souvenir de toutes les règles"

Trois jours après les mésaventures de Lewis Hamilton à Sotchi, Mika Häkkinen retient deux enseignements du Grand Prix de Russie. Le Finlandais pointe l'importance cruciale du moindre détail, y compris pour le tandem formé par le meilleur pilote et la meilleure voiture, tout en évoquant la responsabilité du pilote et de son entourage en amont. Pour avoir effectué deux simulations de départ dans une zone où ce n'était pas autorisé, le sextuple Champion du monde a en effet écopé d'une double pénalité de cinq secondes le privant de lutter pour la victoire.

"La pénalité de dix secondes infligée après les deux simulations de départ réalisées par Lewis Hamilton avant de rejoindre la grille découle d'une erreur très inhabituelle, particulièrement de la part d'une équipe et d'un pilote qui sont habituellement très attentifs à respecter les règles et les procédures", fait remarquer Mika Häkkinen dans sa chronique pour Unibet. "Il est difficile pour un pilote de se souvenir en permanence de toutes les règles. C'est la raison pour laquelle les briefings avant la course sont si importants, car cela donne aux ingénieurs et au management l'opportunité de passer en revue ce que l'on peut et ne peut pas faire. Surtout lorsque certaines règles peuvent être spécifiques à un Grand Prix ou à un circuit. Lewis a vérifié auprès de son ingénieur s'il pouvait faire des simulations de départs, mais il les a malheureusement faites au mauvais endroit."

Lire aussi :

"Ces pénalités sont venues s'ajouter à une situation habituelle, qui a vu Lewis signer la pole position mais avoir des pneus moins favorables [pour le début de course]. Son erreur en Q2, lorsqu'il a dépassé les limites de la piste, puis le drapeau rouge provoqué par l'accident de Sebastian Vettel, l'ont contraint à utiliser les pneus tendres. C'est un week-end lors duquel le leader du championnat a connu une série de petits problèmes qui l'ont empêché d'avoir une chance de gagner. J'ai vécu ça de nombreuses fois. Les petites choses comptent vraiment, c'est pourquoi l'attention aux détails est si importante. Ça fait la différence entre gagner et perdre, à chaque fois."

Lewis Hamilton a d'abord vivement réagi, jugeant la sanction injuste et dénonçant une volonté d'enrayer sa domination. Recadré par Ross Brawn et Michael Masi, le Britannique a fait son mea culpa. En revanche, alors qu'une erreur commise à Monza avait déjà mené à une pénalité à son encontre, il jure de tout mettre en œuvre pour ne plus s'exposer à une telle situation.

"Je suppose que nous allons passer le règlement en revue et identifier les zones dans lesquelles il manque des règles, les zones dans lesquelles aucune pénalité n'a été donnée jusqu'à présent", souligne-t-il. "Nous essaierons de tous les trouver et ainsi nous assurer de couvrir de tout ce dont nous avons conscience. Je pense que personne n'avait jamais été sanctionné pour ça auparavant, alors nous y travaillerons. Nous avons traversé les saisons précédentes sans prendre de pénalités, donc nous devons nous assurer de ne leur donner aucune raison, pas même un soupçon de raison, de pouvoir le faire."

partages
commentaires
Red Bull et Verstappen en mission : le temps est-il compté ?
Article précédent

Red Bull et Verstappen en mission : le temps est-il compté ?

Article suivant

Red Bull propose un Grand Prix hors championnat à grille inversée

Red Bull propose un Grand Prix hors championnat à grille inversée
Charger les commentaires
La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1 Prime

La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1

Trois ans après sa dernière victoire en Formule 1, à Austin, Kimi Räikkönen est désormais à quelques Grands Prix de mettre un terme à la plus longue carrière de l'Histoire. Son ami et ancien attaché de presse au sein de l'équipe de rallye Ice1 Racing, Anthony Peacock, explique pourquoi il laissera un vide tout en s'épanouissant dans une nouvelle vie.

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Formule 1
26 oct. 2021
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021