Hamilton sur Albon : "C'était un incident de course"

Lewis Hamilton donne son point de vue sur l'accrochage avec Alexander Albon qui lui a valu une pénalité au Grand Prix d'Autriche.

Doté de gommes neuves par rapport à celles des Mercedes qui menaient la danse, Alexander Albon savait avoir une chance de remporter sa première victoire en Formule 1, à une dizaine de tours de l'arrivée au Red Bull Ring. L'Anglo-Thaïlandais a lancé l'assaut sur Lewis Hamilton par l'extérieur au virage 4 et était presque passé complètement devant lorsque les deux monoplaces se sont accrochées, la Mercedes s'en tirant indemne tandis que la Red Bull est partie en tête-à-queue. Les commissaires ont rapidement décidé d'infliger une pénalité de cinq secondes à Hamilton, qui a reculé à la quatrième place du classement final à deux dixièmes de la McLaren de Lando Norris.

Lire aussi :

Cet incident n'est pas sans rappeler la collision qui avait eu lieu entre les deux hommes au Grand Prix du Brésil 2019 ; Albon avait déjà été privé d'un premier podium en Formule 1. Cependant, d'après Hamilton, les circonstances des deux accrochages sont très différentes.

"Tout d'abord, j'ai un immense respect pour Alex", déclare le sextuple Champion du monde. "Je pense qu'il est un jeune homme super talentueux, et je n'ai pas le moindre ressentiment ni rancune envers lui."

"Au Brésil, il m'a vu venir droit vers lui. C'était complètement ma faute, et j'ai essayé de le reconnaître avec dignité. [Dimanche], à mon avis, c'était un incident de course. Il avait de bien meilleurs pneus. J'ai abordé le virage avec l'intention de le bloquer – je défendais ma position, forcément. J'ai pris le virage comme d'habitude, avec le volant très tourné pour ce faire. La piste est en dévers dans ce virage, et beaucoup de pilotes y ont donc du sous-virage. Cependant, je n'ai pas réaccéléré, j'ai simplement continué à décélérer, et il a sauté sur l'accélérateur, comme il avait énormément d'adhérence. Il avait encore la largeur d'une voiture à sa gauche." Albon, lui, affirme qu'il ne pouvait pas se décaler davantage.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1

"Et finalement, nous nous sommes touchés. C'est malheureux que nous nous soyons accrochés, je ne veux jamais m'accrocher avec qui que ce soit. Je pense vraiment que c'était malencontreux, mais je dois respecter la décision qu'ont finalement prise les commissaires, il n'y a pas d'objection à faire."

Hamilton avait pourtant présenté ses excuses à Albon par médias interposés après la course, mais il explique l'avoir simplement fait par prudence. "Dans le feu de l'action, on n'a pas toujours tous les points de vue, et je ne voulais pas tirer de conclusion hâtive. J'ai ensuite regardé le replay et je pense que c'était un incident de course."

Enfin, le directeur de course Michael Masi explique la décision prise par les commissaires, qui va à l'encontre de l'analyse de Hamilton : "Alex avait de l'élan à l'extérieur. Le point de contact, d'après l'explication des commissaires, était la roue avant gauche de Lewis avec la roue arrière droite d'Alex ; c'est pourquoi ils ont jugé que ce n'était pas un incident de course. Selon eux, Alex était effectivement à la limite de la piste, plus ou moins, et avait achevé la manœuvre de dépassement. Pour eux, il n'y avait rien d'autre à ajouter. C'était une infraction relativement simple pour un accrochage."

partages
commentaires
Vettel doute de l'influence du COVID-19 sur la décision de Ferrari

Article précédent

Vettel doute de l'influence du COVID-19 sur la décision de Ferrari

Article suivant

Red Bull ne sait pas encore quel aileron utiliser ce week-end

Red Bull ne sait pas encore quel aileron utiliser ce week-end
Charger les commentaires
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021