Après Bakou, Hamilton a lancé un avertissement à Vettel

partages
commentaires
Après Bakou, Hamilton a lancé un avertissement à Vettel
Par : Edd Straw
18 nov. 2017 à 15:17

Le Grand Prix d'Azerbaïdjan restera dans l'Histoire comme un tournant de la saison 2017 de Formule 1. Lewis Hamilton révèle avoir tancé Sebastian Vettel pour son "manque de respect" suite à l'incident qui les a opposés.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08, Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, Sebastian Vettel, Ferrari
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08, Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 et Sebastian Vettel, Ferrari lors de la conférence de presse
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08, Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, le deuxième, Sebastian Vettel, Ferrari

La voiture de sécurité est intervenue à Bakou alors que les deux hommes luttaient pour la victoire, et pendant la neutralisation, Sebastian Vettel a cru que le leader Lewis Hamilton avait testé ses réflexes avec un freinage brusque.

Perdant son sang-froid, le pilote Ferrari s'est porté à la hauteur de son rival et l'a volontairement percuté, ce qui lui a valu un stop-and-go et une enquête approfondie de la FIA, qui a finalement décidé de ne pas lui infliger de sanction supplémentaire.

S'exprimant cinq mois plus tard dans une interview exclusive avec l'émission The Flying Lap sur Motorsport.tv, Hamilton révèle avoir lancé un avertissement ferme à l'Allemand après cet incident.

"Quand je lui ai parlé par la suite, je lui ai dit : 'C'est un manque de respect, donc ne t'avise pas de me manquer de respect ainsi à l'avenir, ou nous aurons des problèmes'", relate le Britannique. "Je n'ai jamais fait ça à quelqu'un. Je ne sais même pas à quoi il pensait... Je n'ai jamais été dans cette position. J'imagine que les gens réagissent différemment sous certaines pressions."

À l'époque, Hamilton avait fait profil bas, même s'il n'avait pas caché être scandalisé par ce comportement jugé "irrespectueux". "Je pense qu'il y a différentes façons de gérer les choses", estime aujourd'hui le pilote Mercedes.

"Je savais ce que j'étais censé faire et je n'allais rien laisser m'en détourner. Je n'allais pas me laisser dire quelque chose ou réagir d'une façon qui allait provoquer un tourbillon négatif qui pourrait me faire dévier de mon objectif ultime. Et naturellement, avec l'expérience, on apprend à simplement séparer toutes ces différentes choses."

 
Prochain article Formule 1
Pirelli espère une dérogation pour son nouveau pneu pluie

Article précédent

Pirelli espère une dérogation pour son nouveau pneu pluie

Article suivant

Huit ans après, Button quitte McLaren

Huit ans après, Button quitte McLaren

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton Boutique , Sebastian Vettel Boutique
Équipes Ferrari Boutique , Mercedes
Auteur Edd Straw
Type d'article Interview