Hamilton : "Battre quelqu'un parce qu'il est faible, c'est nul"

partages
commentaires
Hamilton :
Par : Scott Mitchell
21 mars 2018 à 17:31

À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. Lewis Hamilton est sans aucun doute adepte de ce proverbe.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, Sebastian Vettel, Ferrari, lors de la conférence de presse des pilotes
Le deuxième, Max Verstappen, Red Bull, félicite le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, dans le Parc Fermé
Sebastian Vettel, Ferrari, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, lors de la conférence de presse des pilotes
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09

Lors de sa carrière en Formule 1, Lewis Hamilton a fait équipe avec des Champions du monde tels que Fernando Alonso, Jenson Button et Nico Rosberg, et a également joué le titre face à des pilotes de premier plan comme Kimi Räikkönen, Felipe Massa et Sebastian Vettel.

L'association Hamilton/Rosberg avait justement beaucoup fait parler, notamment par la façon dont le Britannique avait fait craquer son rival sous la pression en 2015. Hamilton est toutefois catégorique : à l'aube d'une campagne où pas moins de six pilotes semblent avoir des chances de titre légitimes, il ne voit aucun intérêt à vaincre des adversaires diminués.

Lorsqu'il lui est demandé si sa rivalité avec Vettel va devenir psychologique, après quelques incidents entre les deux hommes l'an passé, le pilote Mercedes répond : "Je ne joue pas une guerre psychologique. Je ne l'ai jamais, vraiment jamais fait. Ma guerre psychologique, c'est d'arriver en forme, prêt, d'être là pour tuer, et que les autres sachent que je suis bon dans ce que je fais."

"Je ne pense pas que les meilleurs athlètes veuillent décourager les autres pour qu'ils soient moins performants. Ils veulent évoluer à leur meilleur niveau pour prouver être meilleurs qu'eux. Battre quelqu'un parce qu'il est faible ne signifie pas qu'on est le meilleur. C'est nul. S'il vous arrive jamais de croire que vous êtes le meilleur parce que vous avez battu quelqu'un quand cette personne était dans une mauvaise passe, c'est le pire. Je veux vaincre ces gars à leur meilleur niveau, quand ils sont dans leur meilleure forme physique, parce que c'est là que ça va faire vraiment mal. Et c'est ça que j'adore."

Rappelons que lors de ses 11 premières saisons en Formule 1, Hamilton n'a été battu que deux fois par son coéquipier au classement général. Jenson Button et Nico Rosberg y sont parvenus en 2011 et 2016 respectivement.

Propos recueillis par Roberto Chinchero

Prochain article Formule 1
F1 2018 - 10 équipes et 20 pilotes au départ

Article précédent

F1 2018 - 10 équipes et 20 pilotes au départ

Article suivant

Red Bull se fixe un objectif d'écart avec Mercedes à Melbourne

Red Bull se fixe un objectif d'écart avec Mercedes à Melbourne

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton Boutique
Auteur Scott Mitchell
Type d'article Actualités