Hamilton, Bottas : les raisons d'un départ agité en Hongrie

Les deux pilotes Mercedes ont connu dimanche dernier une procédure de départ loin d'être sereine, pour des raisons très différentes.

Hamilton, Bottas : les raisons d'un départ agité en Hongrie

Lewis Hamilton et Valtteri Bottas étaient en première ligne pour le Grand Prix de Hongrie, qui a débuté sur une piste humide, mais tout ne s'est pas passé comme prévu. Pour le Britannique, cela n'a eu aucune conséquence et il a conservé la tête de la course après l'extinction des feux. En revanche, le Finlandais a flirté avec le départ volé et a perdu du terrain dans les premiers hectomètres.

Lire aussi :

En achevant son tour de formation, Hamilton a indiqué par radio à son écurie que le moteur faisait un bruit "comme s'il allait caler". Dans le stand Mercedes, les ingénieurs savaient qu'il n'y avait aucun problème particulier sur la monoplace du sextuple Champion du monde, mais ils n'ont pas pu le rassurer. Le faire aurait représenté une infraction à la réglementation, qui précise depuis 2017 que pour la procédure de départ, un pilote ne peut pas être assisté par son équipe à moins d'un cas de force majeure. C'est d'ailleurs cette même règle qui a valu une pénalité de dix secondes aux deux Haas, appelées au stand dans le tour de formation pour chausser les pneus slicks, ou qui a empêché AlphaTauri de répondre à Daniil Kvyat quand il a émis le souhait de changer de gommes.

"Lewis a fait part d'un problème pendant le tour de formation, il pensait que le moteur allait caler", explique Andrew Shovlin, directeur de l'ingénierie piste chez Mercedes. "En fait, c'était un souci de capteur qui n'affectait le moteur qu'autour de la commande de ralenti. Ce n'était pas un problème, il n'allait pas caler et il existe une protection qui empêche le moteur de caler dans cette situation, mais nous ne pouvions pas lui dire que tout allait bien. C'est à cause du règlement qui interdit de parler au pilote pendant le tour de formation. Nous savions que ça allait, mais il a dû s'en inquiéter un peu jusqu'au moment de partir." 

Dans le cas de Bottas, l'envol a été très couteux. Le Finlandais a bougé avant l'extinction des feux mais s'est ravisé suffisamment rapidement pour que le capteur de la FIA ne se déclenche pas, avant de s'élancer avec un temps de retard. Il a expliqué avoir été distrait par un voyant sur son volant, ce que Mercedes précise davantage aujourd'hui.

"Le problème, c'est qu'il a réagi à un voyant qui clignotait sur son volant", détaille Shovlin. "C'est parce qu'il fait les simulations de départ avec ce volant pendant le week-end. Pour simuler l'extinction des feux de la grille de départ, les voyants sur le volant s'éteignent. C'est pourquoi il a réagi, ça l'a distrait. Heureusement, il a réussi à tirer l'embrayage et à éviter le départ volé. Il y a désormais un système automatique qui détecte où se trouve la voiture sur son emplacement de grille, et elle peut se trouver dans une position suffisamment étendue sans être détectée. Valtteri n'a pas beaucoup bougé, donc il est resté dans la tolérance. Le système n'a donc pas pensé qu'il avait volé le départ, puisqu'il était toujours dans son emplacement lors de l'extinction des feux."

partages
commentaires
Horner : L'issue du dossier Racing Point dictera l'avenir de la F1

Article précédent

Horner : L'issue du dossier Racing Point dictera l'avenir de la F1

Article suivant

La loyauté de Pérez plaide en sa faveur chez Racing Point

La loyauté de Pérez plaide en sa faveur chez Racing Point
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix de Russie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Russie 2021

Après le Grand Prix de Russie, quinzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Formule 1
24 sept. 2021
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021