Hamilton : Red Bull "trop rapide" pour une Mercedes manquant d'appui

Pour Lewis Hamilton, la demi-seconde d'écart entre les Mercedes et la Red Bull de Max Verstappen au terme de la première journée du Grand Prix de Mexico s'explique par un manque d'appui de la W12.

Hamilton : Red Bull "trop rapide" pour une Mercedes manquant d'appui

Après une séance d'Essais Libres 1 peu représentative en raison des conditions de piste rendues difficiles par l'importante couche de poussière présente sur le circuit, les EL2 ont été plus propices aux premiers enseignements. Sans grande surprise, même s'il est encore tôt dans l'épreuve pour tirer des conclusions définitives, c'est Red Bull Racing qui s'est positionné aux avant-postes, Max Verstappen signant un temps lui assurant une marge de quatre dixièmes sur son plus proche poursuivant, à savoir Valtteri Bottas.

Juste derrière le Finlandais, l'on retrouve Lewis Hamilton, le principal rival du Néerlandais dans la course au titre mondial, qui pointe de son côté à une demi-seconde du leader du classement général. En dépit de différentes anicroches lors des deux séances du jour, le Britannique juge que la journée a été plutôt bonne de son côté et dans le clan Mercedes. Seulement, selon lui, la W12 ne produit pas suffisamment d'appui pour rivaliser.

"La voiture est globalement bonne, nous n'avons pas vraiment eu de problèmes majeurs. Je pense que nous donnons absolument tout ce que nous avons. Et je crois que c'est juste qu'ils étaient plus rapides que nous. Nous n'avons pas de réels soucis. Nous travaillons juste sur nos réglages et nous essayons de les améliorer. Mais nous manquons d'appui, c'est probablement la raison pour laquelle il y a une demi-seconde de différence entre nous." Peu après, il a insisté : "Ils sont clairement trop rapides pour nous pour l'instant."

Des propos auxquels Bottas, qui a devancé son équipier lors des deux séances, souscrit. "Au début de la journée, c'était assez délicat avec la faible adhérence. La piste était vraiment poussiéreuse et c'est pourquoi il était assez difficile d'avoir une lecture correcte de la façon dont la voiture se comportait réellement. Mais je trouvais qu'elle n'était pas loin du niveau auquel elle devait être, et que nous pouvions alors vraiment la peaufiner pour les EL2. Ce n'était pas trop mal, mais il y a encore du temps à trouver parce que Red Bull semble rapide."

"Ils semblent assurément plus rapides aujourd'hui", a-t-il ajouté. "Au moins sur un seul tour, ils ont un rythme vraiment fort sur le pneu tendre. Donc oui, nous devons trouver du temps si nous voulons nous battre pour la pole."

Lire aussi :
partages
commentaires

Voir aussi :

EL2 - Verstappen prend nettement l'avantage
Article précédent

EL2 - Verstappen prend nettement l'avantage

Article suivant

Red Bull en tête d'une séance "peu représentative"

Red Bull en tête d'une séance "peu représentative"
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021