Hamilton - "On ne peut pas dépasser ici!"

partages
commentaires
Hamilton -
Par : Fabien Gaillard
15 nov. 2015 à 18:01

Deuxième du Grand Prix du Brésil malgré une grande agressivité, notamment dans le second relais, Lewis Hamilton s’est plaint de ne pouvoir tenter de dépassement sur Nico Rosberg dont il salue la course.

Départ : Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 et Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 mènent
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06
Départ : Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 et Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 mènent
Le deuxième, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06 dans le Parc Fermé
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06 quitte les stands

Pour la seconde course consécutive, Lewis Hamilton termine en seconde position, derrière Nico Rosberg. Le Britannique a cependant semblé en position de prendre l’avantage sur son équipier en début d’épreuve mais une dégradation pneumatique trop importante lorsqu’il suivait le n°6 et une stratégie figée par Mercedes ne lui ont pas permis de tenter quoi que ce soit.

"J'avais un bon rythme, c'est juste qu'on ne peut pas dépasser ici!" a-t-il expliqué à Martin Brundle sur le podium. "J'étais toujours derrière Nico, parfois dans le trafic, et j'ai tué mes pneus."

"C'est dommage parce que c'est un circuit génial mais on ne peut pas être assez proche pour faire la course! A moins d'avoir un énorme avantage sur le gars devant, on ne peut pas se rapprocher assez pour se battre."

Lors du second relais, Lewis Hamilton a demandé avec insistance à son équipe de pouvoir changer de stratégie pour pouvoir envisager la victoire. "Je suis là pour faire la course et quand on suit les mêmes consignes, c'est comme si c'était déjà gravé dans le marbre dès le début! Cela serait mieux si nous pouvions suivre d'autres stratégies car je ne pouvais pas me rapprocher de lui suffisamment, donc c'était ennuyeux de rester juste derrière."

Il a cependant tenu à féliciter le vainqueur de la course et à saluer son travail sur cette fin de saison : "Nico a fait une superbe course, très beau travail."

En conférence de presse, le triple Champion du Monde a poursuivi son explication : "Comme l'an dernier. Au final, je n'ai pas fait le travail en qualifications et je ne pouvais rien faire en piste. C'était similaire à l'an dernier. Et Nico a fait un travail fantastique, il n'a pas fait d'erreur. Les pneus se sont dégradés vers la fin et j'ai perdu du rythme, mais ça n'a pas eu de conséquence."

Par la suite une question a fait référence à une déclaration dans laquelle il expliquait avoir fait son travail de l'année en remportant le titre dès les Etats-Unis : "C'est marrant comme les journalistes prennent une petite chose... j'ai 'fait mon travail pour l'année' mais ce n'est pas pour cela que je ne fais pas de mon mieux. Je veux gagner, et j'ai fait de mon mieux aujourd'hui, j'ai utilisé le maximum de mes compétences et de ce que j'avais."

Pour finir, il se projette sur la dernière manche de la saison, à Abu Dhabi : "L'an dernier, je suis parti deuxième et j'ai pris un bon départ. C'est un circuit où cela [les qualifs] n'est pas très important du fait de la configuration de la grille."

Article suivant
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Brésil
Catégorie Course
Lieu Autódromo José Carlos Pace
Pilotes Lewis Hamilton Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Fabien Gaillard