Quand Hamilton et Schumacher faisaient la course en 2001

Lewis Hamilton évoque son admiration pour le septuple Champion du monde Michael Schumacher, qui a 50 ans ce jeudi, et qu'il a croisé sur les circuits dès le début du XXIe siècle.

Quand Hamilton et Schumacher faisaient la course en 2001

La première course réunissant Lewis Hamilton et Michael Schumacher n'a pas été, comme on pourrait le croire, le Grand Prix de Bahreïn 2010 – théâtre du retour de l'Allemand dans l'élite après une retraite de trois ans – mais une simple manche de karting, alors que Hamilton était âgé de 16 ans, déjà sous l'aile de McLaren et coéquipier d'un certain Nico Rosberg.

"J'ai deux souvenirs qui me viennent à l'esprit", commente l'Anglais au sujet de Schumacher. "En 2001, je crois que c'était à Kerpen, son circuit, en karting. La rumeur disait que Michael venait faire la course. Je crois que c'était en Formule A ou en Super A. Il a couru dans notre catégorie et je me rappelle avoir partagé la piste avec lui et m'être dit que c'était cool. Ça devait être à la fin de la course, il pleuvait, il ne faisait pas très beau, je me rappelle être arrivé en parc fermé, mon kart était juste derrière le sien. Je ne sais pas s'il est venu me voir ou si c'est moi qui suis allé le voir. Il m'a parlé d'égal à égal et c'était juste génial de rencontrer une légende."

Lire aussi :

"La fois d'après, c'est quand je suis arrivé en Formule 1. Je crois que c'était en essais privés, sûrement en 2006. Je l'ai vu devant moi et je me suis dit 'Oh mon dieu, je suis en Formule 1 et Michael Schumacher se trouve devant moi !'. Il a creusé l'écart car je n'arrivais pas à tenir le rythme à l'époque, mais c'était un moment de rêve."

Admiration pour Schumacher

Il est de notoriété publique qu'Ayrton Senna était l'idole de Lewis Hamilton, qui avait même adopté un design de casque similaire – principalement pour que son père puisse facilement le reconnaître en karting. Cependant, le pilote Mercedes vénérait également Michael Schumacher, qu'il a d'ailleurs remplacé au sein de l'écurie à l'étoile.

"Michael est quelqu'un que j'admire et je n'ai que de très bonnes choses qui me viennent à l'esprit en pensant à lui", poursuit le quintuple Champion du monde. "Quant à l'influence qu'il avait sur moi, il ne se trouvait pas être le pilote par lequel j'ai été influencé. C'est Ayrton [Senna] que j'ai vu quand j'avais cinq ans, et c'est lui que j'ai commencé à regarder. Il est donc devenu mon favori d'emblée, ça ne changera jamais."

Lire aussi :

"Mais bien sûr, j'ai regardé toutes les courses [de Schumacher], en particulier quand il était chez Benetton et chez Ferrari. J'ai admiré sa perfection, son pilotage, sa condition physique et la façon dont il se conduisait, la plupart du temps", conclut Hamilton.

 
partages
commentaires
Pourquoi Toro Rosso n'a "plus besoin d'un directeur technique"

Article précédent

Pourquoi Toro Rosso n'a "plus besoin d'un directeur technique"

Article suivant

Rétro 1991 - À Spa, les grands débuts en F1 de Michael Schumacher

Rétro 1991 - À Spa, les grands débuts en F1 de Michael Schumacher
Charger les commentaires
Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Formule 1
24 sept. 2021
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021