Honda espère faire progresser encore son V6 en 2018

partages
commentaires
Honda espère faire progresser encore son V6 en 2018
Par : Basile Davoine
17 juil. 2018 à 09:35

Honda espère pouvoir faire progresser encore le moteur à combustion de son unité de puissance d'ici la fin de la saison.

Pierre Gasly, Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13 et Fernando Alonso, McLaren MCL33
Pierre Gasly, Toro Rosso STR13, s'arrête au stand
Toyoharu Tanabe, directeur technique F1, Honda, avec Masashi Yamamoto, manager général, Honda Motorsport
Pierre Gasly, Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Toro Rosso STR13
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13
Toyoharu Tanabe, directeur technique Honda F1
Les ingénieurs Toro Rosso sur la grille
Brendon Hartley, Toro Rosso STR13
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13
L'équipe Toro Rosso sur le muret des stands
Pierre Gasly, Toro Rosso STR13

Lors du Grand Prix du Canada, début juin, le motoriste japonais a introduit une évolution de son V6, qui a joué un rôle important dans la décision prise par Red Bull de passer au moteur Honda l'année prochaine. Une partie du travail cette année s'est également axée sur l'amélioration de la fiabilité du MGU-H, mais Honda s'est bien gardé de fixer des objectifs de performance concernant ses systèmes de récupération d'énergie.

Le déficit de performance de l'unité de puissance nippone reste un problème d'actualité, mis en exergue lors du dernier Grand Prix de Grande-Bretagne. À Silverstone, tracé à haute vitesse avec de nombreux passages à fond, l'écart a été estimé à une seconde au tour par rapport aux moteurs Mercedes et Ferrari. De quoi confirmer l'ampleur du travail à fournir pour rattraper les meilleurs.

"Je ne peux pas vous dire exactement oui ou non, mais nous travaillons encore sur l'ICE [moteur à combustion interne]", confirme à Motorsport.com Toyoharu Tanabe, directeur technique de Honda F1. "J'espère que nous aurons une évolution et une progression cette saison. Sur les données [de Gasly à Silverstone] en qualifications, nous avons vu la différence de performance dans les lignes droites. Il y a évidemment des virages où l'on peut passer avec l'accélérateur à fond, notamment en qualifications. Ça nous a mené la vie dure. La différence de performance entre les unités de puissance était plus importante que sur les autres circuits."

Les progrès effectués par Honda en début de saison, après avoir quitté McLaren pour Toro Rosso, ont apporté beaucoup d'optimisme à Red Bull quant à la capacité de développement du motoriste d'ici le début de la saison 2019. Frustré lors des dernières courses, particulièrement à Silverstone, Pierre Gasly a précisé qu'il n'avait rien contre Honda et a d'ailleurs salué les améliorations, mais a rappelé que le point de départ était lointain, avec un "déficit qui est vraiment difficile à combler".

"C'est plus en termes de performance pure et de puissance du moteur, mais je sais qu'ils travaillent dessus et qu'ils ont des idées", nuance le Français. "Je dois juste leur donner du temps pour apporter ça en piste, mais pour le moment, nous perdons beaucoup en vitesse de pointe. Nous devons encore comprendre comment tirer exactement le meilleur de la spécification 2 du moteur."

Le week-end de Honda à Silverstone a été compliqué car de l'autre côté du garage Toro Rosso, Brendon Hartley n'a pas pu participer aux qualifications après une sortie de piste en essais libres, consécutive à un bris de suspension. Après ce crash, l'écurie italienne espérait pouvoir faire partir son pilote des stands pour le Grand Prix, mais un problème technique est survenu sur son moteur.

"Pendant que la voiture était réparée, nous avons rencontré un problème avec l'installation de l'unité de puissance, qui a provoqué un fonctionnement incorrect", révèle Toyoharu Tanabe. "Nous avons vu des données inhabituelles du côté de l'unité de puissance, et nous avons abandonné. Je pense que les pièces sont préservées. Nous analyserons consciencieusement les éventuels dégâts."

Avec Scott Mitchell et Jamie Klein

Prochain article Formule 1
Webber : Rester chez Red Bull, la meilleure option pour Ricciardo

Article précédent

Webber : Rester chez Red Bull, la meilleure option pour Ricciardo

Article suivant

Pneus - Approche agressive pour Vettel et Ferrari en Hongrie

Pneus - Approche agressive pour Vettel et Ferrari en Hongrie
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Brendon Hartley , Pierre Gasly
Équipes Toro Rosso Boutique
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités