Horner : Red Bull aura le couteau entre les dents après la pause

Après deux Grands Prix décevants pour Red Bull, au cours desquels le commandement des deux championnats a été perdu, le directeur Christian Horner promet que l'équipe sera de retour sur la plus haute marche du podium après la pause estivale.

Horner : Red Bull aura le couteau entre les dents après la pause

Max Verstappen avait pris 32 points d'avance sur Lewis Hamilton au championnat des pilotes au terme de ses trois victoires consécutives entre les Grands Prix de France et d'Autriche. Cependant, le pilote Red Bull aborde désormais la seconde partie de saison avec un retard de huit points sur son adversaire en raison de deux week-ends riches en incidents. À Silverstone, Verstappen a eu un accident, d'une force de 51 g, à la suite d'un accrochage avec Hamilton. Et sur le Hungaroring, le Néerlandais a été l'une des victimes de l'erreur de Valtteri Bottas au départ.

Percuté dans le premier virage, Verstappen a été privé d'une bonne partie de l'appui aérodynamique pendant le reste de l'épreuve et n'a pu inscrire que deux points. Ces deux dernières courses ont également eu un impact au classement des constructeurs, Mercedes reprenant les commandes avec 12 points d'avance. Désormais dans la position du chasseur, Christian Horner assure que Red Bull contre-attaquera dès la fin des vacances, au Grand Prix de Belgique.

"Nous avons gagné six courses dans la première moitié de l'année", explique le directeur d'équipe. "Si vous regardez l'Azerbaïdjan, ce n'était pas la faute de Max [le Néerlandais avait abandonné après une crevaison, ndlr]. Silverstone n'était pas la faute de Max. Ici [en Hongrie], ce n'était pas la faute de Max."

"Donc, notre chance va revenir. Sur la durée d'une saison, ça va s'équilibrer et j'ai hâte d'être à la seconde moitié de l'année. Je pense que toute l'équipe a mérité une pause, les pilotes vont avoir un peu de temps libre et, croyez-moi, nous sommes prêts à nous battre dans la seconde moitié de ce championnat, donc ça va être intéressant."

Lire aussi :

Il est vrai que la "chance" dont parle Christian Horner n'a pas été du côté de Red Bull ces derniers temps, et tout particulièrement en Hongrie. Avant le départ, Verstappen a été contraint de monter son troisième et dernier moteur Honda autorisé cette saison en raison de fissures qui pourraient avoir été créées lors de son accident de Silverstone. Et ce même troisième moteur a subi un choc assez important dans le carambolage du Hungaroring.

Dans l'autre garage Red Bull, Sergio Pérez s'est également rapproché d'une pénalité sur la grille après avoir appris que son moteur, touché par Bottas, était probablement inutilisable. Si le changement de moteur du Mexicain est confirmé, les deux pilotes Red Bull seront presque assurés de monter une quatrième unité de puissance avant la fin de la saison, ce qui déclenchera automatiquement un recul sur la grille de départ.

"Cela ne va certainement pas aider", concède Horner. "Nous avons énormément de dégâts dus à des accidents et nous avons probablement perdus deux moteurs à cause d'actions d'autres pilotes. Donc oui, c'est très frustrant. Mais nous sommes qu'à [un doublé de la tête du championnat] en termes de points."

"C'est la pause, nous avons connu beaucoup de malchance lors des deux dernières courses, ça a été assez brutal au niveau des dégâts, des pièces et des moteurs, mais nous allons nous remettre sur pied et nous donnerons tout dans la deuxième moitié du championnat. Évidemment, ces deux [dernières] semaines ont été difficiles, mais les choses peuvent changer très rapidement, comme vous avez pu le voir, et il y a encore beaucoup de chemin à parcourir dans ce championnat."

partages

Voir aussi :

AlphaTauri se donne "5 sur 10" pour le début de saison 2021
Article précédent

AlphaTauri se donne "5 sur 10" pour le début de saison 2021

Article suivant

Enzo Ferrari, ou comment transformer ses faiblesses en succès

Enzo Ferrari, ou comment transformer ses faiblesses en succès
Jean Todt et Ferrari : l'hypothèse d'un nouveau chapitre Prime

Jean Todt et Ferrari : l'hypothèse d'un nouveau chapitre

Ce n'est qu'une hypothèse à ce stade, qui a pris corps ce mercredi dans la presse italienne. Quelle forme pourrait prendre l'éventuel retour de Jean Todt chez Ferrari en 2022 ?

Les notes du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021

Après le Grand Prix d'Arabie saoudite, vingt-et-unième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
6 déc. 2021
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021