Hülkenberg : "C'est comme tirer un parachute désormais"

Le pilote Renault a évoqué l'incidence des changements de réglementation, particulièrement au niveau de l'aileron arrière, qui entraîne une augmentation de la traînée aérodynamique.

Hülkenberg : "C'est comme tirer un parachute désormais"
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 19 en tête-à-queue
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 19
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 19 en tête-à-queue
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 19
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 19
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 19
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 19

Nico Hülkenberg a bouclé lundi matin sa première séance d'essais au volant de la nouvelle Renault R.S.19. Pour l'Allemand, qui entame sa troisième saison avec le Losange, tout s'est déroulé sans accroc avec à la clé 65 tours couverts et aucun ennui majeur. Avant de laisser le volant à son nouveau coéquipier Daniel Ricciardo, il a tiré un premier bilan de ses sensations, visiblement sans bouleversement par rapport à l'année dernière.

"Les premières impressions sont bonnes, je dirais que tout va bien pour le moment", résume Hülkenberg. "La voiture a roulé sans gros problème ce matin, 65 tours. Je pense que ce sont des débuts convenables. Ce n'est pas comme si c'était un animal complètement différent, vous savez, c'était plutôt comme rentrer à la maison. Pour moi, ça n'a pas tellement changé. Par exemple, nous avons le même volant, la position de conduite est très similaire, alors je ne m'attendais peut-être pas à une immense différence."

"C'est difficile de juger la nouvelle réglementation aéro et d'anticiper les sensations, mais pour le moment ce n'est pas si différent", ajoute l'Allemand avant de se risquer à quelques prédictions. "Ce matin, les zones de freinage étaient extrêmement courtes, ça ne laisse pas beaucoup de temps pour plonger à côté d'une autre voiture si l'on veut dépasser."

Voir aussi :

Il y a toutefois déjà un point notable. Interrogé sur l'évolution du moteur Renault, Hülkenberg livre une première note d'optimisme. "Je dirais que oui", acquiesce-t-il au sujet de l'augmentation de puissance. Mais les modifications aérodynamiques altèrent en partie le jugement. "D'un autre côté, nous avons beaucoup plus de traînée avec un gros aileron arrière, alors évidemment… ça affecte la sensation de vitesse", explique-t-il. "Dans les lignes droites, c'est comme tirer un parachute désormais, et on voit cet énorme aileron arrière dans les rétroviseurs. Il a bien sûr une incidence sur la sensation de puissance."

En ce qui concerne les pneumatiques, dont l'intégralité de la gamme Pirelli peut être testée cette semaine selon le bon vouloir des écuries, la réserve reste en revanche de mise. "Nous avions vu à Abu Dhabi pendant les tests pneumatiques que la gamme était un petit peu différente, mais nous savons que Barcelone est toujours rude avec les pneus", prévient Hülkenberg. "Ça peut être mauvais pour le graining ici, avec une usure élevée. Mais rien ne sort de l'ordinaire pour le moment."

Le pilote Renault reprendra la piste mardi après-midi, Daniel Ricciardo étant affecté au programme de la matinée. "L'équipe a beaucoup progressé chaque année, et je n'ai jamais vu Renault aussi bon que maintenant", conclut-il. "On dirait que les ingénieurs aéro ont fait du bon travail et trouvé beaucoup d'appui."

partages
commentaires
Tost : "Red Bull sera capable de gagner" cette année
Article précédent

Tost : "Red Bull sera capable de gagner" cette année

Article suivant

Pourquoi les pneus neufs de Pirelli sont désormais brillants

Pourquoi les pneus neufs de Pirelli sont désormais brillants
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021