Kimi Räikkönen en passe de rempiler chez Alfa Romeo

Kimi Räikkönen devrait toujours être en Formule 1 la saison prochaine et participer à une troisième saison consécutive sous les couleurs d'Alfa Romeo.

Kimi Räikkönen s'apprête à battre ce week-end, au Nürburgring, le record du nombre de Grands Prix disputés en Formule 1, qu'il co-détient avec Rubens Barrichello (322 départs). Un événement qui devrait s'accompagner d'une prolongation de contrat pour le Finlandais, puisque des sources ont indiqué qu'une option avec Alfa Romeo avait été levée pour 2021. Une annonce officielle pourrait même intervenir dès vendredi, en marge du Grand Prix de l'Eifel.

Räikkönen a rejoint Alfa Romeo lors de la saison 2019, après avoir quitté Ferrari, et en dépit de résultats parfois décevants, notamment en 2020, le Champion du monde 2007 n'a jamais perdu sa rapidité ni sa motivation. L'an passé, il avait décroché la quatrième place à Interlagos, lors du mouvementé Grand Prix du Brésil, ce qui avait aidé son équipe à terminer huitième du championnat constructeurs. 

Lire aussi :

L'exercice en cours est plus délicat pour Alfa Romeo, et la meilleure performance de Räikkönen jusqu'à présent demeure une neuvième place obtenue au Mugello lors du Grand Prix de Toscane.

L'avenir de Räikkönen bientôt réglé, il s'agira pour Alfa Romeo de régler le dossier du second baquet. La décision pour celui-ci peut revenir à Ferrari, conformément au partenariat établi entre les deux écuries. Le choix définitif n'a pas encore été fait et la place se jouerait entre Antonio Giovinazzi, titulaire depuis l'an dernier, et Mick Schumacher, membre de la Ferrari Driver Academy et actuellement en tête du championnat de F2.

Mick Schumacher participera ce vendredi à la première séance d'essais libres sur le Nürburgring avec Alfa Romeo, ce qui permettra à l'équipe dirigée par Frédéric Vasseur de poursuivre son évaluation. Si Giovinazzi venait à conserver son baquet, Schumacher pourrait également trouver un point de chute chez Haas F1, autre écurie partenaire de Ferrari. La structure américaine fera de son côté rouler Callum Ilott en EL1 demain en Allemagne, tandis que Robert Shwartzman, lui aussi membre du programme junior de Ferrari, aura sa chance chez Alfa Romeo ou Haas à Abu Dhabi, là aussi pour des essais libres. 

Avec Jonathan Noble

partages
commentaires
FIA : Avec le protocole COVID, il est possible de courir "partout"
Article précédent

FIA : Avec le protocole COVID, il est possible de courir "partout"

Article suivant

Accord avec Red Bull ou non, Renault se concentrera sur Alpine

Accord avec Red Bull ou non, Renault se concentrera sur Alpine
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021