Kubica refuse les comparaisons de chronos avec Sirotkin

Bien qu'ayant déjà eu l'occasion de prendre le volant de la Williams à Barcelone, Robert Kubica réfute toute tentative de comparer ses performances en piste à celle de son coéquipier titulaire.

Kubica refuse les comparaisons de chronos avec Sirotkin
Robert Kubica, Williams FW41
Robert Kubica, pilote de réserve Williams
Robert Kubica, Williams FW41
Sergey Sirotkin, Williams Racing
Robert Kubica, Williams FW41
Robert Kubica, Williams
Sergey Sirotkin, Williams FW41
Robert Kubica, Williams FW41

Amené à prendre le volant de la Williams FW41 cette semaine à Barcelone, ce qu'il fera également lors de la deuxième session d'essais hivernaux dans les prochains jours, Robert Kubica a endossé un peu plus son rôle de réserviste au sein de l'écurie de Grove. Faute de baquet titulaire cette saison, le Polonais se prête au jeu avec en ligne de mire la volonté toujours affichée de renouer à l'avenir avec une présence au départ d'un Grand Prix.

Avant les tests de Barcelone, la dernière apparition de Kubica dans une Williams datait du mois de novembre, à l'occasion des essais Pirelli d'Abu Dhabi. C'est dans les semaines suivant ce roulage, auquel participait également Sergey Sirotkin, que le Russe avait pris l'ascendant dans l'esprit des dirigeants de Williams, jusqu'à le nommer titulaire aux côtés de Lance Stroll pour la saison à venir.

Les places désormais figées dans le clan Williams, les regards sont néanmoins inévitablement tournés vers tout point de comparaison qui peut être trouvé en piste entre Kubica et Sirotkin. Mais le Polonais met justement les observateurs en garde contre cette tentation, qui n'a selon lui aucun sens, et encore moins lorsqu'il s'agit de confronter uniquement les feuilles de temps.

"On ne peut pas comparer [entre Sirotkin et moi]", prévient Robert Kubica. "Je ne me soucie pas de mes sensations, j'ai un travail différent. Je dirais que les chronos ne sont vraiment pas pertinents, particulièrement dans ma position. Je suis ici pour aider, je pilote dans des conditions différentes, qui me placent dans une situation difficile car je ne roulerai pas en course."

Un job très différent

Comme il le dit et le répète depuis l'officialisation de son rôle par Williams, le vainqueur du Grand Prix du Canada 2008 est là pour réaliser le travail qu'on attend de lui, et qui consiste à aider l'équipe à progresser techniquement avec sa monoplace. 

"Mon boulot n'est pas de faire les chronos les plus rapides, c'est de donner le meilleur retour d'informations", explique-t-il. "Pour y parvenir, je dois voir ce qui est suffisant et comment je dois piloter, ce qui n'est pas simple. C'est une situation nouvelle, mais je suis plutôt heureux de la manière dont les choses se passent."

"Je sais que tout le monde regarde les chronos, et il y a eu beaucoup de commentaires sur le fait qu'il me manquait 1"5 à Abu Dhabi, ce qui est étrange. Ce n'est vraiment pas important. Ce qui est positif, c'est que je suis monté dans la nouvelle voiture et, en 20 tours [mardi], j'étais en mesure de piloter correctement, sans grosse préparation."

partages
commentaires
Mansell : "On me racontait que j'avais zéro talent"

Article précédent

Mansell : "On me racontait que j'avais zéro talent"

Article suivant

Renault : Des pénalités moteur "tactiques" pour une pleine puissance ?

Renault : Des pénalités moteur "tactiques" pour une pleine puissance ?
Charger les commentaires
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021